La majorité des athlètes composant les deux équipes de basketball de la délégation du Lac Saint-Louis (LSL) qui prennent part à la 51e Finale des Jeux du Québec jouent contre des athlètes plus vieux qu’eux. Ça ne les empêche pas de gagner la plupart de leurs matchs.

Dans l’équipe masculine, ce sont huit des douze joueurs qui ont 13 ans, bien qu’ils jouent dans la catégorie 14 ans. «On est très confiants, les gars se débrouillent très bien», assure leur entraîneur, aussi enseignant à l’École Saint-Laurent et responsable du programme de basketball, Mathieu Chénier. La formation a remporté deux de ses trois parties préliminaires. Si elle gagne en demi-finale, l’équipe défendra son titre pour la médaille de bronze lundi.

Certains athlètes apprécient être en compétition avec des sportifs de calibre légèrement supérieur. «J’aime ça, c’est cool être mélangée avec des niveaux plus hauts, mais il faut travailler en équipe, une personne seule ne peut pas gagner», indique Mariama Toupeyddiallo, une joueuse de 13 ans qui participe pour la première fois aux Jeux du Québec.

L’entièreté des joueuses de l’équipe de LSL provient de l’École Saint-Laurent, ce qui fait que leur entraîneur, qui s’occupe également de l’équipe de l’école, Robert Luu, connaît très bien ses joueuses. «Les filles travaillent fort, elles vont quatre fois par été dans des camps d’entraînement. L’objectif de la saison estivale, c’est de travailler sur les faiblesses individuelles», explique-t-il.

Athlètes à surveiller:

  • Evrard Méto Boué (14 ans)
  • Harry Maurovich (14 ans)
  • Louis Daoust (13 ans)
  • Stephy Tchoukuiegno (14 ans)
  • Camille Assande (13 ans)
  • Sarah Bailly (14 ans)

 

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!