La Chambre de commerce de l’est de Montréal (CCEM) a récemment participé à une mission commerciale dans le secteur des cosmétiques et de la beauté en Russie dans le cadre du salon InterCHARM de Moscou.

Avec près de 50 000 visiteurs professionnels et plus de 3000 marques représentées en provenance de 25 pays, le salon représentait une plateforme idéale pour positionner l’offre québécoise sur le quatrième marché mondial des cosmétiques et de la parfumerie.

La CCEM et ses partenaires ont mis de l’avant cette initiative afin de poursuivre les efforts déployés au cours des dernières années visant à permettre aux entreprises québécoises et canadiennes de bénéficier de l’effervescence des grandes puissances émergentes.

Bien que la Russie présente un potentiel intéressant et des perspectives économiques attrayantes, une démarche structurée et une compréhension approfondie du paysage économique et commercial s’imposent.

C’est dans cette optique que Claudine Carpentier, commissaire à l’exportation pour la CCEM, a accompagné quatre entreprises québécoises spécialisées dans les cosmétiques dans leurs démarches de développement sur ce marché.

Par le biais d’un kiosque d’exposition et d’un programme de rencontres personnalisées ciblées, chaque entreprise a rencontré et noué des liens avec de nombreuses sociétés russes qui ont fait part d’un intérêt certain pour leurs produits.

Un partenariat s’est consolidé sur place et trois autres ententes sont en cours de négociation.

À l’occasion du salon, la CCEM a reçu la médaille d’or pour sa contribution au développement des relations d’affaires entre le Canada et la Russie. Des contacts prometteurs ont été établis avec les acteurs économiques, la presse spécialisée et avec les instances politiques locales.

« À l’heure où l’économie ralentit et où la crise menace faisant craindre une forte baisse des activités économiques, chercher à diversifier ses marchés est un signe de sagesse.

« La Russie est un marché de près de 150 millions de consommateurs dont le niveau de vie évolue. Véritable porte d’entrée sur l’Europe, l’Asie du Sud et de l’Est, la Russie représente une occasion pour conclure des affaires et doper ses ventes à l’international.

« Cette mission assurée par le Service d’aide à l’exportation démontre grâce aux résultats obtenus qu’il n’y a pas de frein à un développement international pour les entreprises de l’est de Montréal.

« Je profite de cette bonne nouvelle pour rappeler à nos membres qu’ils peuvent nous consulter à tout moment dans le cadre de leurs projets de développement à l’étranger », a commenté Denis Risler, président de la CCEM.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!