Des abris pour les chauves-souris et les hirondelles noires ont récemment fait leur apparition sur la bande riveraine de la Pointe-Sud de L’île-des-Soeurs afin de rétablir ces espèces en péril.

Ce projet d’implantation de nichoirs s’inscrit dans le plan de conservation et de restauration des berges dans ce secteur de l’Île, élaboré par Nature-Action Québec.

En plus de favoriser leur reproduction, l’installation d’une dizaine de nichoirs à chauves-souris dans les derniers jours permettra à ces mamifères nocturnes d’hiberner au lieu de se réfugier sous l’écorce des arbres.

Ces abris accrochés aux arbres, à proximité du fleuve Saint-Laurent et dans le boisé du domaine Saint-Paul, peuvent loger jusqu’à une trentaine de chauves-souris.

«On veut rendre le milieu plus attrayant et favorable à l’espèce», mentionne, Simon Bellefleur, technicien en gestion des milieux naturels chez Nature-Action.

Il explique que les chauves-souris sont mal en point en raison du syndrome du museau blanc, un champignon qui vient affaiblir l’animal durant son hibernation. Ce fléau arrivé au Québec en 2009 a pour effet de décimer la population de chauves-souris.

À L’Île-des-Sœurs, quelques chauves-souris, dont de type «grande brune», ont déjà été identifiées par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs comme atteintes de la maladie.

Nichoirs à hirondelles

Les hirondelles noires peuvent aussi compter depuis le début de l’année sur cinq nouveaux nichoirs avec l’aide de l’arrondissement de Verdun et du centre commercial Le Campanile.

«C’est une espèce qui trouve de moins en moins d’habitats propices à la nidification», note M. Bellefleur.

La population d’hirondelles noires est fortement en déclin, fait valoir Simon Bédard, biologiste au Regroupement Québec-Oiseaux. «Dans les 10 dernières années, c’est plus de 40 % de diminution au Québec», indique-t-il.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette décroissance dont la perte d’habitat et la présence d’oiseaux proies qui attaquent des colonies d’hirondelles noires.

Les nouveaux abris visent à remplacer ceux qui sont désuets. L’organisme prévoit au cours des prochains mois en remplacer d’autres sur la Pointe-Sud de L’Île-des-Soeurs.

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!