Une cinquantaine de jeunes de LaSalle font mentir les préjugés voulant que les enfants passent trop de temps devant l’ordinateur. Beau temps, mauvais temps, ils envahissent la piste d’athlétisme du parc Riverside de deux à trois soirs par semaine.

En plus de ses 140 membres «adultes», le club de course et de marche des Kilomaîtres de LaSalle, qui existe depuis 35 ans, a eu la main heureuse en créant un club d’athlétisme pour les de 7 à 18 ans, pour assurer sa relève.

Courses, sauts et lancers n’ont plus de secrets pour ces athlètes en herbe. Si certains atteignent des niveaux d’excellence au Canada ou au Québec, d’autres le font simplement par plaisir.

«Ils s’entraident et se fréquentent aussi en dehors de l’entraînement, même pour les travaux scolaires», dit Ingrid Sandy, entraîneuse des 10 à 22 ans et mère de trois enfants.

Détermination
De septembre à novembre, les athlètes s’entraînent au parc Riverside, alors qu’en hiver, ils doivent se rendre au Centre Claude-Robillard

Les débutants découvrent chaque discipline de l’athlétisme. «Pour savoir ce qu’ils aiment, ils doivent essayer toutes les épreuves. Ce n’est pas les médailles qui comptent, mais les temps et les performances. Dès qu’ils s’améliorent, ils sont heureux», dit Ingrid Sandy, qui partage la tâche avec Jean-Yves Bilodeau, qui entraîne les 7 à 10 ans.

Ingrid a été elle-même athlète au sprint, au lancer du disque et en saut en hauteur. Outre son rôle d’entraîneuse, elle siège au conseil d’administration des Kilomaîtres et se veut la médiatrice du volet des jeunes.

Fiers et confiants
À 17 ans, Kaylin Williams en est à sa 4e année au club et occupe le 4e rang au Québec en heptathlon, un combiné de sept épreuves.

La jeune fille étudie en Secondaire V. «Je suis ici au moins deux fois par semaine, j’adore ça et j’espère poursuivre le plus longtemps possible», dit-elle.

Membre du club depuis deux ans, Simon Tzaud, 18 ans, excelle en sauts. «Je vois beaucoup de différence dans mes résultats, ma vitesse et mon endurance. Nous avons toujours du fun ensemble», dit-il.

Simon se spécialise dans les sauts en hauteur et en longueur. «Je fais 1 mètre 80 et en longueur, je suis dans les 6 mètres», dit celui qui étudie au cégep André-Laurendeau et qui souhaiterait performer un jour aux Jeux olympiques. «On rêve toujours un peu», conclut-il.

Pour sa part, Rihab Quitout n’a que 11 ans et excelle déjà dans les courses de 800 m et d’un kilomètre chez les Benjamins. «Mes performances s’améliorent et je veux faire ça pendant plusieurs années», nous dit l’étudiante au primaire et qui est membre du club depuis deux ans. «Nous sommes tous des amis et c’est vraiment plaisant», dit-elle.

Signalons que Deondra Green détient les records du Québec dans la catégorie Cadets aux 60 m, 200 m et 300 m. Elle a réalisé son record provincial (25,29 sec) aux 200 m aux championnats canadiens en salle au Centre Claude-Robillard en avril 2015. Aux championnats 2016, elle a terminé 2e au 60 m et première au 200 m.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!