Charlotte Lopez | TC Media Près de 6000 vinyles sont disponibles dans ce bar-disquaire.

Courants et populaires aux États-Unis et en Europe, les bars-disquaires n’avaient pas encore vu le jour au Canada. Le propriétaire de l’ancienne boutique de vinyle Planète Claire, sur la rue Saint-Denis, a voulu remédier à ça en s’associant au Pub West Shefford, sur l’avenue du Mont-Royal.

En se cherchant un nouveau local pour son magasin de 33-tours, Martin Desgroseilliers, propriétaire de Planète Claire, a eu l’idée de l’ouvrir dans un bar, se démarquant ainsi de la concurrence sur le Plateau-Mont-Royal.

Ouvert depuis le 13 juillet dernier au Pub West Shefford tenu par Maxime Rousseau, Vinyle Chope offre un inventaire d’environ 6000 produits de 10h à 22h, proposant également bière, café et grignotines au bar et sur leur nouvelle terrasse ouverte récemment.

«Rap, hip-hop, rock alternatif, métal, punk, soundtrack et un peu de jazz, j’essaie de m’adapter aux gens qui passent dans le bar, mais aussi à ma clientèle qui a continué de me suivre après la fermeture de ma boutique», explique Martin Desgroseilliers qui préfère désormais être sur l’avenue du Mont-Royal, plus achalandée.

Avec des produits exclusifs, ainsi que des nouveautés ou des usagés, le propriétaire peut tout aussi échanger ou acheter des vinyles aux clients. Ces derniers peuvent ainsi venir se délecter d’une bonne bière tout en dansant et en dénichant des disques.

«Les vinyles c’était underground dans les années 2000-2010 et en ce moment ça revient fortement, surtout en Angleterre, qui a connu une année très forte en 2016 et où les ventes de vinyles ont dépassé les ventes de CD, commente-t-il. Même Sony, qui était un des premiers a commencé les CD, vient de construire une nouvelle usine pour presser ses propres disques.»

Martin Desgroseilliers s’amuse de voir entrer dans la boutique-bar des jeunes de 18-20 ans, acheter des vinyles datant des années 1970 et prévoir des fêtes « apportez vos disques » dans leur appartement.

«Est-ce que ce fameux buzz du moment dans le vinyle va durer, on ne sait pas, mais il y aura toujours un marché pour ce produit», assure ce fan de musique.

Pour continuer à se démarquer, les propriétaires des lieux ont décidé de faire des lancements d’albums, leur programmation sera dévoilée sous peu. Les artistes pourront ainsi performer sur une grande ou une petite scène dans le bar.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!