La revitalisation de la zone d’emploi bordant la courbe ferroviaire du Canadien Pacifique (CP) s’inscrit dans un projet plus large : celui du développement du secteur Plateau Est. Logement social, verdissement et bonification de l’offre en transports collectifs, depuis des années, citoyens, commerçants et organismes communautaires demandent à ce que celui-ci soit revampé.

Les consultations publiques se multiplient, depuis 2007, pour définir l’orientation à donner au territoire délimité par l’avenue Papineau, la rue Sherbrooke et le chemin de fer.

Parmi les propositions lancées, on retrouve notamment le déploiement du logement social sur le site du centre de transport de la Société de transport de Montréal (STM). Or, à court terme, l’organisation ne prévoit pas déménager ses installations.

« On est mieux de mettre ça en veilleuse », indique Josée Duplessis, conseillère de Ville pour le district De Lorimer.

Un autre lot offre un important potentiel de développement : celui des anciens bureaux du Journal de Montréal. Dans ce cas-ci, aucune rencontre n’a été faite avec les propriétaires, informe-t-elle.

Une fois ces deux options écartées, les grands terrains disponibles pour y ériger de nouveaux projets immobiliers se font plutôt rares.

Pour sa part, Marie-France Bellemare, agente de développement économique local pour le secteur du Plateau à la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) Centre-Sud – Plateau-Mont-Royal estime que la construction de projets résidentiels directement dans la zone d’emploi serait néfaste à la revitalisation de celle-ci.

« Si on permettait l’usage résidentiel, on se trouverait à créer des problèmes de cohabitation, car les résidents n’auront pas nécessairement envie de voir arriver des camions de livraison à 7 h. Il faut réfléchir à une mixité harmonieuse. »

Néanmoins, elle encourage la construction de logement social dans le Plateau Est, à l’extérieur de la bande industrielle.

Consultation citoyenne

Pour décider de la suite des choses, Mme Duplessis croit qu’il faudra faire appel à la société civile.

« Il va falloir qu’il y ait une consultation. On ne peut pas développer une vision sans interpeler les résidents et les entrepreneurs. Mais pour l’instant, on en est encore à digérer les résultats de l’étude portant sur la zone économique », soutient la représentante des résidents du district De Lorimier.

Lesdits résultats ont récemment été dévoilés aux entrepreneurs par la CDEC Centre-Sud – Plateau-Mont-Royal. Un exercice similaire est prévu dans les prochaines semaines pour les présenter aux organismes communautaires et aux citoyens.

Le Plateau Est et sa zone d’emploi

Le secteur Plateau Est se trouve dans le quadrilatère formé de l’avenue Papineau, la rue Sherbrooke et le chemin de fer. Celle-ci comporte une zone d’emploi se trouvant en bordure de la voie ferrée.

De manière plus précise, cette bande industrielle est délimitée par les rues Sherbrooke, Chapleau (jusqu’à l’avenue du Mont-Royal), Messier (jusqu’à la rue Gilford), Parthenais, Masson (jusqu’à la rue Cartier), Cartier (jusqu’à Laurier), l’avenue Papineau et la voie du CP.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!