Le fabricant de médicaments génériques Pharmascience a annoncé 90 mises à pied le 13 octobre à son siège social. La compagnie basée à Ville de Mont-Royal aurait évoqué l’instabilité du marché et le besoin de rester compétitive pour expliquer sa décision.

La direction a fait savoir que les pressions sur les prix et les réglementations, qui ont déstabilisé les marchés autant au Québec, qu’au Canada et à travers le monde, auraient forcé la pharmaceutique monteroise à entreprendre la première coupe importante de ses effectifs depuis sa fondation en 1983.

La décision visait «à assurer sa place de leader de l’industrie pharmaceutique et [à] s’adapter à l’environnement actuel des affaires au Canada» selon un communiqué.

Cette annonce survient après que l’employeur de plus de 1500 personnes ait décidé l’an dernier d’investir 55,7 M$ d’ici la fin 2016 pour moderniser ses installations de recherche et développement à Montréal, en plus de hausser sa capacité de production, tout en créant 65 emplois.

L’argent devait provenir notamment d’une aide financière non remboursable de 4 M$ d’Investissement Québec. Emploi-Québec devait aussi offrir 800 000$ sur trois ans pour instaurer un plan de formation de la main-d’oeuvre.

À ce sujet, le directeur, Affaires publiques et communications, Steeve Azoulay, a indiqué que la compagnie a respecté les conditions liées à cette aide financière.

«Nous nous étions engagés à créer 65 emplois durant la période prévue par l’investissement et nous avons créé au total plus de 165 emplois. Ils ne sont aucunement touchés par la restructuration annoncée», a-t-il répondu.

En ce qui concerne le financement pour un plan de formation de main-d’œuvre offert par Emploi-Québec, M. Azoulay affirme que Pharmascience n’exclut pas une embauche éventuelle de personnel dans d’autres secteurs que ceux touchés par la suppression de postes.

«Nous continuerons à investir dans nos secteurs de croissance et dans le recrutement de talents», soutient-il.

On ignore si d’autres mises à pied sont à prévoir.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!