Gracieuseté Les abords du métro Outremont auront un nouveau look le temps d'un été. L'arrondissement aménagera une «placette» qui ressemblera quelque peu au plan proposé par le comité Van Horne.

Un message de Projet Montréal publié sur Twitter, en lien avec une éventuelle «placette» aux alentours du métro, a suscité la colère de la conseillère d’arrondissement d’Outremont, Céline Forget. Selon elle, la formation de Valérie Plante tente de s’approprier un projet citoyen en vue de la campagne électorale.

Le 23 mai, le parti politique a publié sur son compte Twitter l’article de L’Express Outremont faisant état d’une recommandation du comité Van Horne, proposant l’aménagement d’une mini-place publique à la sortie du métro, sur le côté de l’avenue Wiseman, où les gens pourraient s’asseoir sur des bancs formés de pneus recyclés.

Dans le gazouillis accompagnant le lien de l’article, Projet Montréal a écrit «notre influence continue à se faire sentir».

La conseillère Forget et aussi présidente du comité Van Horne y voit un gazouillis tendancieux et partisan de la part de l’opposition officielle.

«Moi, je pense que la campagne a commencé et ils veulent faire leur trace dans Outremont. Depuis quatre ans, rien n’a bougé pour Projet Montréal dans Outremont. Ils essaient d’aller s’approprier des dossiers qui sont beaux, citoyens et innovants. C’est tout ce que je peux voir dans leur tweet», déplore Mme Forget qui invite Projet Montréal à faire avancer le projet auprès de l’administration municipale.

Un gazouillis de Projet Montréal sur la possibilité d’aménager une «placette» aux alentours du métro Outremont a fait des vagues du côté du conseil d’arrondissement.

«L’effet Projet»

Du côté de Projet Montréal, on trouve dommage cette réaction de la conseillère.

Par courriel, la formation politique soutient qu’elle faisait, dans son tweet, référence à l’influence du parti sur la création de places publiques à Montréal.

«En gros, l’idée derrière ce tweet était de parler de  »l’Effet Projet »  en général, c’est-à-dire de projets inspirants qui transforment la ville», explique l’attaché de presse du parti, Youssef Amane.

Ce dernier donne en exemple les projets qu’on retrouve dans le Plateau Mont-Royal, le premier arrondissement à permettre les cafés-terrasses sur les artères commerciales, le premier à mettre en place un programme de «placottoirs» gratuits et ouverts au public, le premier à créer un guide d’aménagement pour les rues commerciales, tous des projets proposés par projet Montréal.

L’arrondissement d’Outremont devrait prendre une décision début juin concernant la proposition du comité Van Horne qui souhaite aussi embellir l’intersection sud-est de l’avenue Outremont.

3500$

Le coût estimé pour l’achat des matériaux qui serviront à l’aménagement des mini-places publiques près du métro ainsi qu’à l’intersection des avenues Outremont et Van Horne.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!