TC Media - Archives Une gerbe de roses blanches sera déposée devant la plaque commémorative du pavillon principal de Polytechnique Montréal, le 6 décembre.

Symboles phares en mémoire des 14 victimes de la tragédie de Polytechnique Montréal, des roses blanches pourront de nouveau être offertes par la population alors que sera bientôt commémoré le triste 28e anniversaire de la tuerie du 6 décembre 1989.

L’institution d’enseignement supérieur propose pour une quatrième année consécutive l’achat de fleurs virtuelles en vue de soutenir la participation féminine aux sciences.

L’argent amassé dans le cadre de la Semaine de la rose blanche sera remis à Folie Technique, le camp scientifique estival de Polytechnique Montréal. Depuis sa création en 2013, la campagne de financement a récolté autour de 50 000$ et a permis à 5 000 jeunes filles âgées de 7 à 17 ans d’assister à des ateliers scientifiques en classe et de participer au camp.

Le coup d’envoi de la collecte de fonds sera donné le 1<V>er<V> décembre avec la remise de l’Ordre de la rose blanche. Accompagné d’une bourse de 30 000$, cet honneur sera remis à une étudiante en génie désirant poursuivre ses études en cycles supérieurs.

La Semaine de la rose blanche se déroule jusqu’au 8 décembre, mais il est possible de se procurer en tout temps des roses blanches, symboles des activités de commémoration de Polytechnique Montréal.

Faisceaux lumineux

Le 6 décembre, se tiendront différents événements en mémoire des victimes tuées par Marc Lépine.

Vers 8h30, une gerbe de roses blanches sera déposée devant la plaque commémorative du pavillon principal par des membres de la direction de Polytechnique Montréal, dont la présidente du conseil, Michèle Thibodeau-DeGuire. Le public est invité à se recueillir à cet endroit tout au long de la journée.

À 17h, se tiendra un rassemblement sur le belvédère du mont Royal. Pour une quatrième année en collaboration avec Moment Factory, 14 faisceaux lumineux seront allumés à quelques secondes d’intervalle et illumineront le ciel jusqu’à 22h. Un par un le nom des victimes seront déclamés après un mot de bienvenue et une minute de silence.

Poylsesouvient, un groupe formé en l’honneur des victimes, participera à l’événement. Il prévoit au cours de la semaine interpeller Ottawa afin que les règles entourant le contrôle des armes soient resserrées.

28%

En 2017, près de 28% de la clientèle étudiante de Polytechnique sont des femmes et elles atteignent la parité dans des spécialités comme le génie biomédical, le génie chimique, le génie industriel et le génie géologique.

Plus d’infos:roseblanche.org

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!