Déposit Photos L’arrondissement d’Outremont prend des mesures pour contrer la propagation de l’agrile du frêne.
Afin de protéger les arbres de l’arrondissement contre l’agrile du frêne — un insecte ravageur originaire d’Asie qui détruit cette essence d’arbres — Outremont prendra des mesures spéciales, pour disposer des branches et résidus de bois.

Ainsi, les branches d’arbres – toutes essences confondues – et les autres résidus de bois feront l’objet d’un ramassage séparé des collectes de résidus verts ou de déchets.

Afin de réduire le risque de dispersion de l’agrile, les branches devront être désormais rassemblées en fagots par les citoyens et déposées à part, en bordure de rue. Les résidants devront ensuite prévenir l’arrondissement pour faire ramasser les fagots.

Voici les nouvelles procédures à suivre pour la collecte des branches :

– Les fagots doivent être déposés en bordure de rue, sans nuire au passage piétonnier, ni être placés avec les autres collectes;

– Les citoyens doivent appeler au 311 pour faire ramasser les fagots;

– Des employés municipaux se rendront sur place pour les cueillir dans les trois jours suivants la requête;

– Les branches seront déchiquetées à la cour de voirie et les copeaux disposés de manière sécuritaire;

– La taille des branches ne doit pas excéder une longueur d’un mètre et le diamètre maximal accepté est 12 cm.

L’arrondissement ne ramasse pas les troncs d’arbres. Les citoyens doivent, à leurs frais, faire appel à un entrepreneur en arboriculture pour disposer des troncs.

Le Service des travaux publics donnera des consignes aux entrepreneurs privés qui travaillent dans l’arrondissement ainsi qu’à la firme mandatée pour les travaux arboricoles, dont l’élagage et l’abattage d’arbres. Ces mesures permettront de ralentir l’infestation et de maintenir en santé la forêt urbaine d’Outremont.

Autres mesures

La Ville de Montréal prévoit aussi l’abattage sélectif des frênes atteints par l’agrile. À ce jour, une quinzaine de frênes ont été abattus puisqu’ils étaient atteints et risquaient d’infester les frênes avoisinants.

La Ville traitera les frênes dans les zones infestées à l’aide de TreeAzin, un biopesticide sans danger pour la santé humaine et animale et à faible impact sur l’environnement. Ce traitement vise à éliminer la prochaine génération de l’insecte. Au cours des prochains mois, près de 800 frênes seront traités.

(Source: Arrondissement d’Outremont)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!