Collaboration spéciale Emmanuella Lambropoulos souhaite poursuivre le travail de M. Dion.

Une Laurentienne vient s’ajouter aux candidats à l’investiture du Parti libéral du Canada (PLC) en prévision de l’élection partielle du 3 avril dans la circonscription de Saint-Laurent. Emmanuella Lambropoulos a notamment travaillé avec l’ex-député Stéphane Dion.

Elle souhaite assurer la continuité des politiques de l’ancien ministre des Affaires étrangères, devenu ambassadeur en Europe. Mme Lambropoulos a été membre de l’Association libérale fédérale de Saint-Laurent pendant 7 ans.

Enseignante au secondaire, elle a travaillé pendant six ans à LaurenHill Academy, surtout avec des jeunes qui ont des difficultés d’apprentissage, avant de rejoindre Rosemount High School cette année.

Mme Lambropoulos se proclame «candidate locale, née et ayant grandi à Saint-Laurent». Sa nomination a été acceptée par le PLC.

Elle fera face à deux autres candidates, l’ex-ministre provinciale Yolande James et la fiscaliste Marwah Rizqy. Le maire de l’arrondissement, Alan DeSousa, s’est quant à lui vu barrer la route par le PLC, qui a rejeté sa candidature.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!