Saint-Laurent
13:15 1 mars 2017 | mise à jour le: 1 mars 2017 à 13:37 temps de lecture: 1 minutes

Élection partielle dans Saint-Laurent: une enseignante se lance dans la course

Élection partielle dans Saint-Laurent: une enseignante se lance dans la course
Photo: Collaboration spéciale

Une Laurentienne vient s’ajouter aux candidats à l’investiture du Parti libéral du Canada (PLC) en prévision de l’élection partielle du 3 avril dans la circonscription de Saint-Laurent. Emmanuella Lambropoulos a notamment travaillé avec l’ex-député Stéphane Dion.

Elle souhaite assurer la continuité des politiques de l’ancien ministre des Affaires étrangères, devenu ambassadeur en Europe. Mme Lambropoulos a été membre de l’Association libérale fédérale de Saint-Laurent pendant 7 ans.

Enseignante au secondaire, elle a travaillé pendant six ans à LaurenHill Academy, surtout avec des jeunes qui ont des difficultés d’apprentissage, avant de rejoindre Rosemount High School cette année.

Mme Lambropoulos se proclame «candidate locale, née et ayant grandi à Saint-Laurent». Sa nomination a été acceptée par le PLC.

Elle fera face à deux autres candidates, l’ex-ministre provinciale Yolande James et la fiscaliste Marwah Rizqy. Le maire de l’arrondissement, Alan DeSousa, s’est quant à lui vu barrer la route par le PLC, qui a rejeté sa candidature.

Articles similaires