Isabelle Bergeron/TC Media Enseignante en histoire et en français à Rosemount High School, Emmanuella Lambropoulos est fière de son travail. À 26 ans, la Laurentienne est passionnée de tennis. Elle a le soutien de sa famille avec qui elle habite.

Élections partielles
TC Media est allé à la rencontre des six candidats aux élections fédérales du 3 avril et leur a posé les mêmes questions sur l’emploi, l’innovation, les transports, l’immigration et l’environnement. Ils vous expliquent leurs projets et dévoilent leurs connaissances sur Saint-Laurent.

La candidate libérale Emmanuella Lambropoulos est passionnée d’environnement et souhaite défendre les familles de la classe moyenne, à l’image de son parti.

«L’économie et l’environnement vont main dans la main. Le Canada devrait prendre le lead pour créer des emplois qui améliorent l’environnement, avec de nouvelles sources d’énergies renouvelables par exemple», souligne-t-elle.

Pour favoriser la recherche, elle aimerait que davantage d’argent y soit consacré, en plus d’offrir des stages aux étudiants.

Même si elle estime qu’on devrait essayer de construire des édifices plus hauts plutôt que de s’étaler, Mme Lambropoulos rappelle que Saint-Laurent est un hub économique. «On doit laisser la chance aux entreprises. Les emplois sont aussi très importants. Il faut tout prendre en considération», explique-t-elle.

Mme Lambropoulos est très ouverte en ce qui concerne l’immigration. «Mes grands-parents étaient des immigrants et je suis très contente que le Canada leur ait donné la chance de bien s’intégrer et d’être là où ils sont rendus aujourd’hui», raconte-t-elle.

Selon elle, les chances devraient être égales pour tous, en plus d’augmenter les services et les cours de français offerts aux nouveaux arrivants.

Faire mieux
La candidate libérale supportera les initiatives existantes en ce qui concerne les espaces verts, mais aussi le transport, notamment le prolongement du métro et le Réseau électrique métropolitain (REM).

«Saint-Laurent est vraiment une place centrale pour le transport, mais on peut toujours faire mieux pour inciter les gens de prendre le transport en commun», spécifie-t-elle.

Elle ne s’est cependant pas encore penchée sur les nuisances sonores liées à l’aéroport Montréal-Trudeau, car elle se concentre vraiment sur les élections.

«Je suis à l’écoute et je ferai ce que je peux lorsque j’aurai plus d’information sur ce dossier», indique-t-elle, avant de préciser que les avions passent juste au-dessus de son toit.

Mme Lambropoulos affirme qu’elle travaillera avec le maire et ses conseillers sur plusieurs dossiers, notamment pour rendre Saint-Laurent plus vert.

 

Saint-Laurent en 7 questions

Tous les candidats aux élections partielles ont été soumis aux mêmes questions de culture générale laurentienne.

1. Combien y a-t-il d’habitants à Saint-Laurent?
110 000.

2. Citez trois Laurentiens qui vous inspirent.
Alan DeSousa, parce qu’il est le maire depuis 16 ans et il nous a beaucoup aidé notre famille. Mon papa m’inspire beaucoup, il travaille très fort, il est très intelligent, il connaît beaucoup sur tous les sujets. Je dirais Stéphane Dion, ce n’est pas un Laurentien, mais il était là pendant 21 ans. Il a fait beaucoup pour l’environnement et pour que le Québec reste au Canada.

3. De quels pays proviennent principalement les nouveaux immigrants à Saint-Laurent?
Il y a beaucoup d’immigrants des pays arabes et de partout: des Sikhs, des Indiens, des Juifs, des Grecs, des Italiens, des Chinois. Mais ça dépend où à Saint-Laurent.

4. Quel événement historique lié à Saint-Laurent retenez-vous?
Durant la Deuxième Guerre mondiale, les maisons qui ont été construites étaient vraiment pour les personnes qui travaillaient dans les usines. C’est vraiment le début de Saint-Laurent, ce qui a commencé le développement comme place résidentielle.

5. Qui a été le maire ou le député le plus marquant de Saint-Laurent?
Je ne peux pas choisir entre Stéphane Dion et Alan DeSousa, qui ont tous deux eu un grand impact.

6. Quel est le lieu de rassemblement par excellence à Saint-Laurent?
Le Centre des loisirs.

7. Quelles sont les principales institutions d’enseignement à Saint-Laurent?
Il y a l’école Émile-Legault, LaurenHill Academy, cégep Saint-Laurent, Vanier College et l’école Saint-Germain pour le secondaire 1 et 2.

Réponses
1. 101 530 habitants selon la dernière estimation de janvier 2016
3. Liban, Maroc, Chine
7. Collège Vanier, Cégep de Saint-Laurent

Lire aussi les entrevues avec:

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!