Gracieuseté La carrière de Josée Duquette au sein de la CSMB lui permis de recevoir le Prix Cadre scolaire émérite.

Enseignante, puis directrice d’école primaire, Josée Duquette, devenue directrice du Service des ressources éducatives de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) en 2013, se démarque par sa passion de la réussite. Elle est l’une des trois lauréates du Prix Cadre scolaire émérite.

Décerné pour la première fois par l’Association québécoise des cadres scolaires (AQCS), le prix souligne les réalisations des gestionnaires scolaires pour l’excellence des services aux élèves et à la communauté.

«C’est avec fierté et humilité que j’ai accueilli cette reconnaissance, qui est avant tout pour mon équipe, souligne Mme Duquette. C’est une plus-value pour mon service, qui est peu connu.»

Elle est le chef d’orchestre de nombreux documents de références, des services aux élèves et de l’adaptation scolaire au sein de la CSMB, avec environ 300 personnes sous sa responsabilité. Son département inclut notamment le déploiement des services professionnels, comme l’orthophonie et la psychologie, dans les écoles.

«Nous traitons 700 dossiers par année, explique-t-elle. Cela va jusqu’à l’organisation de cours d’été pour les élèves en échec.»

Réussites
Parmi les réussites de son service, on compte notamment un Grand Prix santé et sécurité du travail de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) pour un guide portant sur des mesures d’encadrement à l’école liées à des situations complexes ou d’urgence. Depuis trois ans, ce référentiel créé par deux psychoéducateurs permet de prévenir les situations de crise dans les écoles.

Un document de référence a aussi été créé pour les enfants doués et talentueux, une première dans l’École publique québécoise.

«Il est nécessaire de détecter ces élèves, qui réfléchissent et apprennent vite, sinon ils peuvent perdre le goût d’étudier et rencontrer des difficultés», précise-t-elle.

Des classes ont d’ailleurs spécialement été instaurées pour eux, à l’école secondaire Paul-Gérin-Lajoie-d’Outremont et à l’école primaire Marguerite-Bourgeoys de Pointe-Claire.

Mme Duquette a également mis en place une école spécialisée pour les élèves présentant des troubles de comportement au secondaire alors que ce type d’établissement n’existait qu’au primaire avant. L’école de la Traversée accueille depuis quelque 80 jeunes à LaSalle.

«Ce que j’apprécie dans mon travail est que nous sommes en mode solution, confie-t-elle. Nous devons répondre aux demandes de nos milieux.»

Les besoins sont nombreux au sein des services complémentaires, comme l’orthophonie. C’est pourquoi son service a déployé un Centre d’expertise professionnel (CEP) ainsi qu’une clinique d’été, afin que les enfants soient suivis toute l’année.

«Le CEP permet aux familles de consulter, si une école se retrouve sans services en raison d’un congé maternité ou maladie d’un professionnel, par exemple. Au sein du Carrefour multiservice, à Verdun, un psychologue et un orthophoniste y travaillent à temps plein.»

Parcours
Mme Duquette a débuté sa carrière d’enseignante à Québec avant de joindre l’école primaire Morand-Nantel, aujourd’hui Beau-Séjour Nord, en 1988. Elle a ensuite été directrice des établissements Lajoie à Outremont et Enfant-Soleil à Saint-Laurent.

«Mon coup de cœur professionnel fut vraiment mon passage à Enfant-Soleil, se souvient-elle. Il m’a amené ailleurs, j’y ai découvert une diversité culturelle extraordinaire. Être en milieu défavorisé répondait à ce que je crois, à la justice sociale.»

La résidente de Cartierville va poursuivre son engagement et s’attèle avec son équipe à la prévention des difficultés en langue écrite et aux nouvelles technologiques, notamment le code.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!