(Photo Serge Boisvert) La députée sortante de Saint-Henri–Sainte-Anne et ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, et le chef du PLQ et premier ministre, Jean Charest.

Bonification du soutien financier aux proches aidants, prêt sans intérêt aux familles pour l’achat ou l’aménagement d’une maison intergénérationnelle: le chef du Parti libéral et premier ministre du Québec, Jean Charest, a annoncé des mesures qu’un gouvernement libéral mettrait en place dans le but de favoriser le maintien à domicile le plus longtemps possible des aînés et des personnes en perte d’autonomie.

C’est dans Saint-Henri–Sainte-Anne, circonscription de la députée sortante et ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, que Jean Charest s’est arrêté, le 21 août, pour faire part de ces engagements. La caravane libérale a fait halte à la résidence d’une famille de la rue Saint-Ambroise, dans Saint-Henri, qui a fait le choix de vivre dans une maison intergénérationnelle.

Ainsi, un gouvernement libéral majorerait de 1000$ au cours d’un prochain mandat le crédit d’impôt remboursable auquel les proches aidants ont droit chaque année. Ce crédit, qui est déjà de 1000$, serait donc augmenté à 2000$, a indiqué M. Charest.

Le PLQ donnerait aussi un coup de main aux familles qui font l’acquisition d’une maison intergénérationnelle ou qui rénovent une propriété afin de la transformer en maison intergénérationnelle. Pour pouvoir réaliser leur projet, elles auraient droit, «dès le prochain budget» a souligné M. Charest, à un prêt sans intérêt de 10 000$ remboursable graduellement après 10 ans.

Dans un contexte de vieillissement de la population, «c’est un enjeu qui touche de très près les familles québécoises», a soutenu le chef libéral.

Cette bonification de près de 56 M$ pour les conjoints et les proches aidants porterait l’aide fiscale pour les aidants naturels à plus de 110 M$ annuellement, a-t-il mentionné.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!