En exclusivité, IDS/Verdun Hebdo a pu visiter l’Auditorium de Verdun en chantier. Depuis cet été, les travaux vont bon train avec une quarantaine de travailleurs actuellement sur place. Ils se poursuivront sans interruption jusqu’à la rénovation complète attendue fin 2019.

Façade
Il faudra attendre le printemps, en avril ou en mai, pour que la façade actuelle soit retirée et qu’une nouvelle respectant celle d’origine prenne la place. «Enlever le revêtement de métal en tant que tel, ça devrait normalement se faire en dedans d’une journée, soutient le gestionnaire immobilier pour l’arrondissement, Jean-Pierre Gauthier. Derrière le revêtement par contre, il y a des cornières de métal assez imposantes et ça, ça va prendre beaucoup plus qu’une journée.» Si l’enseigne d’origine n’est plus là, les travailleurs espèrent découvrir les armoiries qui remonteraient à la construction du bâtiment. À l’extérieur, les travailleurs ont commencé à travailler la maçonnerie qui serait en meilleur état que ce qui avait préalablement été estimé.

Terrazzo
Un terrazzo aux inscriptions en laiton a été découvert à l’entrée de l’Auditorium, en dessous de plusieurs couches de plancher. «On a rencontré [le 29 novembre] le bureau du patrimoine qui va nous donner un coup de main. Ce qu’on va faire, c’est une insertion et on va couler quelque chose de transparent en acrylique par-dessus, vraisemblablement plus un verre trempé, donc tout ça va être mis en valeur», assure M. Gauthier. Le terrazzo resterait à la même place.

Sièges
Les sièges en bois sont considérés comme faisant partie de la valeur patrimoniale du bâtiment. Ils ont été enlevés un par un. Ils sont en train d’être restaurés, puis ils seront replacés. Une seule section de bancs n’a pas pu être enlevée à cause des loges qui se situaient derrière, mais elle pourrait être retapée sur place. «Le nombre de sièges va rester sensiblement le même. Il y a quelques sièges qu’on va vraisemblablement devoir retirer pour une question d’accès aux issus. Dans la mise aux normes, il y a une mise en conformité aussi en termes sécurité incendie», explique le gestionnaire immobilier. L’autre élément patrimonial est la sous-charpente en bois qui est en restauration.

Accessibilité universelle
«Un parcours sans obstacle avec un ouvre-porte automatique. Les installations toilettes, vestiaires et douches seront également accessibles universellement, tout comme la glace», certifie M. Gauthier. Les bandes de patinoires vont être refaites, notamment pour donner accès à Hockey luge Canada.

Charpente
«Tous les gradins et la charpente du toit reposent sur les colonnes, explique M. Gauthier. Les murs extérieurs ont été érigés après, on le voit sur les photos d’origine, donc on pourrait enlever les murs extérieurs et tout tiendrait.» Les vestiaires seront déplacés de l’autre côté de l’Auditorium et c’est principalement de l’entreposage qui s’y trouvera.

Couloir
«L’aréna Denis-Savard a été déconstruit. On récupère une partie de la dalle et c’est comme si on le reconstituait, mais en le décalant pour insérer un bâtiment de deux étages entre les l’aréna et l’auditorium qui fera le lien entre l’ancienne et la nouvelle partie», résume Jean-Pierre Gauthier. Les vestiaires se trouveront dans ce grand couloir et au deuxième étage se trouvera un grand foyer au public qui aura accès aux deux glaces.

Aréna
L’aréna a été démoli et l’enfoncement des pieux est en train d’être terminé, puis ce sera au tour de la structure métallique d’être installée. Les travaux de civil se font en parallèle, que ce soit le gaz ou l’électricité entre autres. L’aréna, qui comprend moins de finitions, sera terminé en premier, à l’été 2019.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!