Getty Images/iStockphoto Pour faire le bon choix, il faut se poser plusieurs questions.

Une construction neuve ou une propriété revendue? Un bungalow en banlieue ou un condo au centre-ville? Quand vient le temps de choisir le genre de propriété à acheter, il faut savoir ce qu’on veut. «Essayez d’acheter une maison qui comblera la plupart de vos besoins durant les 5 à 10 prochaines années ou une maison que vous pourrez agrandir et transformer», conseille la Société canadienne d’hypothèques et de logement dans un récent communiqué.

En immobilier, le vieux dicton voulant que les trois principaux critères de sélection d’une maison soient l’emplacement, l’emplacement et… l’emplacement se vérifie toujours. Pour déterminer si une propriété convient à sa situation, il faut d’abord savoir si on préfère la ville ou la campagne. Il faut aussi évaluer le temps de trajet qu’on considère acceptable entre la maison et le bureau. Enfin, il faut se demander si on souhaite habiter à proximité de la famille et des amis.

Il est aussi important de déterminer quelles sont les caractéristiques qui nous semblent essentielles. Par exemple, combien de chambres ou de salles de bain devrait-il y avoir? Un climatiseur, un foyer ou une piscine font-ils partie des priorités? Établir une telle liste permettra non seulement de mieux évaluer si les propriétés sur le marché répondent à nos besoins, mais aussi de gagner du temps.

Si, entre construction neuve et propriété existante, notre cœur balance, il faut savoir que la conception des maisons neuves est plus moderne, et qu’on a souvent la possibilité de choisir certains éléments de finition. En revanche, des taxes peuvent s’appliquer, sans oublier les petits extras qu’il faudra sans doute ajouter au fil du temps, l’aménagement paysager, par exemple.

Savoir s’entourer

Certains professionnels peuvent être de bonnes sources d’information pour les néophytes : l’agent immobilier, le prêteur ou un courtier en prêts immobiliers, l’avocat ou le notaire, le courtier d’assurance, l’inspecteur en bâtiment, l’évaluateur, l’arpenteur-géomètre et le constructeur ou l’entrepreneur.

Aussi dans Immobilier :

blog comments powered by Disqus