Dominique Cambron-Goulet/TC Media La Saison sèche de À la fût

Saison sèche – À la fût (Saint-Tite)

Après 10 mois de vieillissement en fût de chêne, presque tous les sucres de cette saison ont été mangés par les levures brettanomyces. On obtient donc une bière très sèche avec des accents fermiers de levure ainsi qu’un petit goût boisé dû à la maturation dans le chêne. Le nez est bien parfumé aux levures brett, qui ressortent aussi de façon bien prononcée en bouche sans que l’acidité qui leur est associée soit trop présente pour autant. Il reste donc de la place pour une bonne saveur de malt ainsi qu’une légère note de pêche sur le bout de la langue. À contre-courant de la mode actuelle, où les saisons sont très parfumées, cette bière n’a ni d’odeur ni de goût de houblon.

«C’est une bière calculée mais semi-expérimentale. Qu’elle soit aussi sèche n’était pas un objectif qu’on avait à la base. C’est la première fois que le sucre est mangé à 100 % par notre mélange de levure. Les bretts qu’on utilise sont assez douces, ce qui fait qu’elle se boit très facilement.»  –Simon Bellerose-Veilleux, représentant des ventes, À la fût

Couleur : Blonde
Amertume : imperceptible
Taux d’alcool : 6,2 %
Prix : 18,75 $ / 750 ml (taxes et consigne incluses)

Aussi dans Bouffe :

blog comments powered by Disqus