Adam Radosavljevic L’arrivée sur le marché du iPhone et du iPad rend la domotique beaucoup plus accessible.

Les avancées technologiques du XXIe siècle transforment, petit à petit, le quotidien des propriétaires. Le confort, la sécurité et l’efficacité énergétique sont dans la mire.

Une maison qui vous accueille à votre retour du travail en réglant à la perfection la lumière, la musique et la température, des murs qui s’animent lorsque vous racontez une histoire à votre enfant, un comptoir qui vous propose des recettes en sachant tout ce qui est disponible dans votre garde-manger et votre réfrigérateur… La maison du futur telle qu’on peut la rêver n’est peut-être pas si futuriste que cela. Grâce à la domotique, un nombre croissant de maisons sont de plus en plus intelligentes.

Selon certains experts, le virage technologique dans nos maisons est une simple question de logique. «Qui accepterait aujourd’hui d’acheter une voiture sans tableau de bord? Questionne François-Xavier Jeuland, expert français en domotique chez Promotelec. C’est la même chose pour une maison; alors qu’on continue à construire nos maisons comme il y a 30 ans, il y a des fonctions qui permettent plus de confort, de sécurité, de multimédia et surtout, plus d’efficacité énergétique.»

Même si la tendance est de plus en plus populaire, elle est pourtant encore loin d’être la norme. Nombreux sont ceux qui croient cependant qu’elle le deviendra assez rapidement, si on se fie aux résultats d’un sondage mené par l’International Furnishings and Design Association auprès de représentants du domaine du design. Pas moins de 97 % des répondants croient qu’une grande quantité d’équipements ménagers sera activée par la voix ou des senseurs, comme les lumières ou le chauffage et la climatisation, d’ici 2020. De plus, 75 % croient que les rideaux et les tentures seront tous motorisés à la fin de la décennie.

Jean-François Morin, propriétaire de la compagnie D-Motik, est à même de constater cet engouement. «Il y a de plus en plus de gens qui ont ou qui veulent centraliser leurs systèmes électriques, électroniques, de chauffage et de sécurité, fait-il valoir. Depuis deux ans, les prix ont baissé et la technologie a beaucoup évolué. Avec l’arrivée du iPhone et du iPad, la domotique est beaucoup plus accessible, car on utilise ces outils que les gens ont déjà pour centraliser toutes les commandes de la maison.»

L’expert en domotique croit que de petits changements s’opéreront dans plusieurs foyers au cours des prochaines années. Selon lui, de plus en plus de gens auront un système de contrôle centralisé de leur demeure, les nombreuses télécommandes disparaîtront pour que tout converge vers le iPhone, les serrures à clés seront remplacées par des serrures à codes…

Pour ce qui est des impressionnantes technologies comme une table à café à écran tactile, un comptoir intelligent qui propose des recettes ou encore un mur qui s’anime et change de couleur, M. Morin croit qu’il faudra attendre encore longtemps avec de les retrouver dans la majorité des foyers. «Je pense qu’on va voir de plus en plus de gadgets comme ça, mais je doute que la moyenne des gens puisse se permettre de les acheter, fait-il valoir. Ça reste des produits de luxe. Acheter une belle table, c’est déjà cher, imaginez si elle est intelligente!»

Avis à ceux qui rêvent du jour où la lessive et la vaisselle se feront par magie : il faudra certainement attendre encore quelques années!

Coup d’œil sur quatre innovations

Certaines technologies déjà existantes, mais d’une grande rareté ont de quoi faire rêver les fous de techno. En voici quelques exemples.

  • Clean Closet
    Avec le Clean Closet, finies les visites chez le nettoyeur! Pensé et conçu par le designer suédois Michael Edenius dans le cadre d’un concours de design, ce placard de rêve scanne les habits qui s’y trouvent et lave ceux qui lui semblent sales.
  • SimpleLink CC3000
    Texas Instrument propose une puce Wi-Fi spéciale qui s’adapte à tous les appareils électroménagers. Grâce à la puce SimpleLink CC3000, le réfrigérateur peut par exemple informer son propriétaire des aliments qui lui manquent, le lave-vaisselle peut avertir lorsqu’il est défectueux, le four peut être éteint à distance. Texas Instrument espère que cette puce séduira les constructeurs d’électroménagers afin qu’ils la déploient sur l’ensemble de leurs produits.
  • Peinture tactile
    Oubliez les interrupteurs avec la peinture tactile. Ce concept développé par le designer Nicolas Triboulot permet d’actionner une lampe, un appareil électrique ou une alarme d’un simple contact sur la surface peinte grâce à un petit boîtier posé sur le mur qui écoute et analyse les activités sur ce dernier.
  • Wakamaru
    Même s’ils sont encore loin de ce qu’on pouvait imaginer au siècle dernier, les robots se développent lentement mais sûrement. Le Roomba, de la société iRobot, qui est devenu le premier robot à entrer dans les maisons, est un aspirateur autonome en forme de frisbee. Mitsubishi offre aussi son robot, le Wakamaru. Ce dernier est un robot de compagnie. Se déplaçant sur roulettes, il reconnaît deux maîtres et huit autres personnes, a un vocabulaire de 10 000 mots, peut discuter, est connecté à l’internet, se recharge seul, peut renouveler des ordonnances ou diagnostiquer des symptômes simples, alerter les secours en cas de problèmes grâce à son téléphone portable intégré. Un potentiel meilleur ami pour les aînés… qui ont le portefeuille bien garni, car il se vend environ 15 500 $.

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!