CNW/Institut canadien de la santé animale Une réflexion approfondie, une recherche sérieuse et une préparation adéquate devraient encadrer toute décision d’offrir un animal de compagnie, grand ou petit.

Noël approche à grands pas et l’Institut canadien de la santé animale rappelle qu’un animal n’est souvent pas le cadeau idéal à offrir.

L’Institut canadien de la santé animale mentionne que d’offrir un animal en cadeau peut apporter à court terme beaucoup de bonheur chez la personne qui donne, comme chez la personne qui reçoit. Toutefois, il s’agit d’un engagement à long terme. Il faut donc se poser les questions suivantes, selon eux, avant d’offrir un animal le jour de Noël :

– Est-ce que cette personne souhaite vraiment avoir un animal de compagnie? Même si elle a déjà exprimé le désir d’adopter un animal, peut-être n’est-elle pas convaincue de sa décision.

– Si oui, préfère-t-elle un chien ou un chat? Sur quelle race s’est arrêté son choix et cette race correspondra-t-elle à son style de vie? La race et le tempérament sont des facteurs très importants à considérer.

– Ce futur propriétaire d’animal de compagnie a-t-il préparé sa maison pour le cette nouvelle boule de poils? Par exemple, il est important de fournir des griffoirs pour permettre aux chats d’exprimer leur besoin naturel de marquer leur territoire. 

– Cette personne est-elle prête à promener un chien deux fois par jour?

– Elle ou un membre de sa famille est-il allergique aux animaux de compagnie?

– Est-elle propriétaire ou locataire? De nombreux propriétaires n’acceptent pas les animaux de compagnie. L’abandon est très courant quand des locataires déménagent dans un nouvel appartement où les animaux de compagnie ne sont pas tolérés.

– Cette personne possède-t-elle les ressources financières nécessaires pour soigner un animal de compagnie? Cela comprend les examens vétérinaires annuels, les vaccins, les traitements contre les vers, les puces et les tiques, la nourriture et les assurances ou des économies en cas d’urgence.

– Cet animal de compagnie est-il destiné à un enfant? Que l’animal en question soit un chien, un chat, un lapin, un hamster ou un poisson, les parents de jeunes enfants doivent être pleinement préparés à être les principaux responsables des soins à apporter aux animaux de compagnie qu’ils adoptent. Les enfants perdent rapidement leur intérêt envers les animaux de compagnie et ne prennent pas toujours la responsabilité des soins.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!