Nombreux sont ceux qui croient qu’apnée du sommeil et ronflements vont de pair, et c’est sans doute la raison pour laquelle nous recevons souvent des patients craignant de souffrir de ce trouble après avoir constaté qu’ils sont des ronfleurs réguliers.

Il ne faut pas se méprendre : ces deux facteurs ne sont pas nécessairement liés. La forme la plus courante, le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS), est causée par un relâchement des voies aériennes supérieures provoquant des arrêts de la respiration durant au moins 10 secondes qui peuvent se produire de 5 à plus de 30 fois par heure. Ce sont les reprises de la respiration qui sont bruyantes.

Ainsi, il faut voir au-delà des ronflements. Une personne souffrant d’un SAOS se réveille fréquemment, ce qui nuit à la qualité de son sommeil. S’en suivent un état de fatigue excessive et toutes les conséquences qui y sont associées : irritabilité, sautes d’humeur, mauvaise concentration, pertes de mémoire…

Si on vous a souvent dit que vous ronfliez bruyamment et que vous vous êtes reconnu dans les symptômes énumérés précédemment, il est probablement temps pour vous d’aller chercher l’avis d’un professionnel de la santé.

Vérifié par le Dr David Côté, dentiste et professionnel du traitement de l’apnée du sommeil.

Virus Santé Communication

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!