La mise en place de différentes routines quotidiennes, plus particulièrement celle du matin et du soir, peut faire une réelle différence dans la journée de l’enfant et de son parent. En effet, se doter de routines rassure l’enfant et offre des occasions d’échanger avec lui, de le stimuler tout en développant son autocontrôle et son autonomie. Ce cadre pourra même favoriser sa réussite scolaire.

Lorsque l’on décide de mettre une routine en place, il est important de commencer par cibler le moment précis de la vie quotidienne qu’on veut travailler plutôt que de mettre en place plusieurs nouvelles routines.

Modifier plusieurs moments de vie en même temps risque de déstabiliser l’enfant et de créer de l’opposition ou de l’anxiété. On peut alors avoir l’impression à tort que la routine ne fonctionne pas pour son enfant, ou qu’il n’en a pas besoin.

Même si le fait d’instaurer des routines peut sembler banal, il ne faut pas sous-estimer leurs nombreux effets positifs sur l’enfant et sur sa vie scolaire. D’année en année, il gagnera en autonomie et apprendra à faire des actions quotidiennes sans que quiconque ait besoin de les lui rappeler.

Organiser la routine
Les routines servent à structurer tous ces petits moments du quotidien qui demandent une transition. En les organisant en une routine précise comportant quelques étapes, on renforce les comportements souhaités chez les enfants. On peut penser, par exemple:
• au matin
• à l’heure du coucher
• à l’après-midi
• à la période de devoirs
• aux repas

La version originale de cet article a d’abord été publiée sur le site alloprofparents.ca.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!