Archives/TC Media La bibliothèque du Vieux Saint-Laurent connaîtra une cure de rajeunissement en 2018.

Hormis la réfection routière, la rénovation de bâtiments municipaux sera l’une des principales dépenses de Saint-Laurent lors des trois années à venir. La mairie et la bibliothèque du Vieux Saint-Laurent subiront une cure de rajeunissement dès 2018, selon le Programme triennal d’immobilisations (PTI) adopté le 21 novembre.

Construite en 1958, la mairie située sur le boulevard Marcel-Laurin fera l’objet de travaux électromécaniques pour améliorer son efficacité énergétique. Le budget prévu est de 3 M$ sur les 5,3 M$ consacrés aux bâtiments municipaux lors de la première année du PTI.

La bibliothèque du Vieux Saint-Laurent sera rafraîchie pour 1,9 M$ grâce au changement des revêtements de sol et de la peinture ainsi qu’à la modernisation des comptoirs et du mobilier. Des travaux toucheront également le Centre des loisirs et les Ateliers municipaux.

Parcs
Plusieurs parcs seront rénovés ou créés. Un tout nouveau square, nommé Rambler, sera aménagé au coût de 695 000 $ dans le secteur de Bois-Franc.

Le parc Guillaume-Bruneau, situé sur l’avenue Félix-Leclerc, au nord du chemin du Bois-Franc, bénéficiera de sentiers et de fontaines rénovés, pour 230 000 $. Des jeux d’enfants et des exerciseurs seront ajoutés au parc Bourbonnière, de la rue Cazeneuve, pour la même somme.

Le parc Bélanger sera en partie refait, à l’angle de Côte-Vertu et Cardinal, pour 110 000 $. Les parcs Noël-Nord, Chamberland et Houde bénéficieront quant à eux de 50 000 $ chacun pour la réfection de leurs terrains de basketball en acrylique.

Le concours de design lancé cette année pour l’aménagement du corridor de biodiversité Cavendish‐Laurin‐Liesse après des activités d’idéation avec les acteurs du milieu suivra son cours. Un montant de 165 000 $ sera consacré à sa conception.

Voirie
Le plus important poste de dépenses est la réfection routière et le mobilier d’éclairage, qui totalisent près de 7 M$ pour l’année à venir. De ce montant, 4 M$ seront consacrés à la réfection du réseau d’aqueduc, une somme assumée à 90 % par la ville-centre.

Des travaux majeurs viendront compléter l’embellissement de l’axe Édouard-Laurin, où a été aménagée la place publique Rodolphe-Rousseau cette année. Pour 685 000 $, les trottoirs seront élargis, la rue repavée et du mobilier urbain, installé.

Enfin, un investissement de 1 M$ permettra de poursuivre la conversion de l’éclairage des rues aux diodes électroluminescentes (DEL).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!