On pouvait lire dans Le Devoir ce matin que Tim Hortons avait engagé une lobbyiste pour «s’assurer que le gouvernement n’adoptera pas de règlement ou de projet de loi, par exemple sur l’affichage nutritionnelle (sic) obligatoire, qui pourrait nuire aux intérêts de l’entreprise».

Bien qu’aucune loi en ce sens n’est prévue pour l’instant au Québec, la grande chaîne de café semble craindre les répercussions que pourraient avoir une telle chose. Pourquoi donc? Y a-t-il vraiment des gens qui vont chez Tim en se disant que c’est bon pour la santé?

En quelques clics de souris, on peut voir la composition des aliments chez Tim Hortons et la valeur nutritive de ceux-ci. Donc, l’information est à la portée de tous. Mais très peu de gens feront l’effort d’aller voir de quoi il en retourne. Or, si tout cela était affiché sur le menu, ça serait autre chose…

Cappuccino galcé Tim Hortons

Auriez-vous autant d’entrain à commander votre moyen cappuccino glacé lors d’une chaude journée estivale en sachant que votre boisson de 515 ml qui contient 360 calories – on a vu pire –, contient aussi 47g de sucre! Plus de 9 cuillères à thé de sucre dans un demi-litre de liquide, sachant que l’OMS recommande de ne pas dépasser les 50g de sucre ajouté par jour. En fait, le sucre est le deuxième ingrédient et apparaît même avant le café… ou devrais-je dire l’extrait de café (eau, sucre, extrait de café, colorant caramel, arômes naturels et artificiels). Et je n’ai même pas parlé des 9g de gras saturé contenu dans votre «cappuccino», ce qui équivaut environ à la quantité de gras saturé contenu dans une saucisse de 125g.

Et là, je n’ai pas décortiqué le Timatin avec ses 1180mg de sodium…

Bon finalement, c’est peut-être de ça dont Tim Hortons a peur… avec raison!

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!