L’été n’est peut-être pas tout à fait terminé, mais la rentrée scolaire doit déjà être préparée. Nadège Brulé, conseillère en gestion des études à l’Université de Montréal, donne quelques trucs pour entamer la rentrée du bon pied.

Deux mois avant

Préparer son budget
Les étudiants profitent souvent de l’été pour travailler de plus nombreuses heures, question de renflouer leurs coffres ou de se payer de petits luxes.
Or, une fois de retour sur les bancs de l’école, leur situation financière risque fort de changer. «Il faut se préparer un budget pour ne pas être pris au dépourvu ou se tourner vers le crédit», croit Nadège Brulé. À cet égard, il est bon de savoir que la plupart des institutions d’enseignement mettent à la disposition des étudiants des ressources pour les aider dans cette tâche, qui n’est pas toujours des plus agréables. «De plus, les ressources sont plus accessibles l’été, souligne-t-elle. Ça vaut la peine de s’y prendre à l’avance.»

Trouver des livres usagés
Avant même d’avoir la liste des livres obligatoires à acheter, il y a souvent moyen de connaître les incontournables à se procurer, surtout si on étudie dans un programme spécialisé.
Il vaut donc mieux s’y prendre à l’avance pour fouiner dans les comptoirs de livres usagés et pour regarder sur Kijiji ou sur les réseaux sociaux afin d’économiser quelques centaines de dollars.

Profiter des soldes
Les soldes d’automne, que ce soit pour les vêtements ou les fournitures scolaires, commencent bien avant la saison des feuilles mortes. Il suffit de se faire une liste des articles dont on a besoin (pour éviter le piège des soldes inutiles, mais tentantes) et de garder l’œil ouvert! Avant d’établir votre liste, faites le tour de vos armoires, penderies et paniers à linge pour faire le bilan de ce que vous possédez déjà.

Un mois avant

Créer des liens
Quelques semaines avant la rentrée, vous serez peut-être contacté en vue de l’initiation. C’est un bon moyen de commencer à rencontrer vos futurs camarades de classe! Pour ceux qui ne vivront pas cette expérience, les réseaux sociaux sont un excellent moyen de créer des liens. Plusieurs groupes privés se forment, par exemple sur Facebook, pour discuter des profs, des cours, des activités parascolaires, etc.

Visiter les lieux
«Fréquenter un nouveau cégep ou rentrer à l’université peut être intimidant, surtout quand il y a plusieurs pavillons!» dit Nadège Brulé. Elle suggère donc de faire une première visite pour découvrir les lieux, mais aussi pour se familiariser avec le trajet. On peut également en profiter pour repérer un restaurant sympathique ou le meilleur café du coin. 

Préparer des idées de menus
Planifier ses repas est une manière de bien manger rapidement, tout en ne dépensant pas une fortune. «De manière générale, il faut se rappeler que, pour bien des choses, la planification réduit beaucoup le stress», confirme la conseillère en gestion des études. Une bonne approche est de préparer de grosses recettes, même si on mange seul, et de congeler des portions pour les soirs de semaine où on n’a pas le temps de cuisiner.

Une semaine avant

Reprendre un bon rythme de sommeil
C’est désormais indéniable: le sommeil est un facteur qui a une grande influence sur le succès scolaire… entre autres bienfaits! Il est donc temps de recommencer à se coucher et à se lever un peu plus tôt.

La veille

Revérifier les informations importantes
«Vous seriez étonné de voir à quel point ça commence tout croche chaque début de session, fait remarquer Nadège Brulé. Beaucoup de stress peut être évité en revérifiant l’horaire et le lieu des cours. On prévient ainsi les retards et la confusion.»

Se relaxer
N’entreprenez pas un gros projet trop exigeant physiquement ou moralement dans les jours qui précèdent la rentrée. Peut-être voudrez-vous même profiter de la veille du jour J pour faire un peu de cocooning? Un party de Netflix, ça ne se refuse pas!

Le jour J

Ne pas manquer les premiers cours
Au cégep et à l’université, certains négligent les premiers cours, considérés comme étant un peu vides de contenu. La conseillère en gestion des études conseille néanmoins de ne pas les sauter. «Beaucoup d’information clé est donnée durant les premiers cours. On en profite pour faire le tour du plan de cours, de parler des dates butoirs et des attentes face au cours, etc.» Sans compter le premier contact avec le professeur et les camarades de classe, souvent plus informel en cette première journée.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!