Métro Selon l’éducatrice canine Simonne Raffa, il ne faut pas forcer les contacts, mais plutôt laisser l’animal aller de lui-même vers l’enfant et toujours superviser le tout.

L’arrivée d’un bébé dans une famille change bien des choses et bien des habitudes. Même pour nos compagnons à quatre pattes, pour qui les nouveaux bruits et la nouvelle dynamique familiale peuvent être de grandes sources de stress. L’éducatrice canine Simonne Raffa, propriétaire de De Main de Maître et spécialiste de l’éducation et du comportement canins, offre ses trucs et conseils.

Commencer l’adaptation avant la naissance
Il faut habituer l’animal à sa nouvelle réalité au moins deux ou trois mois à l’avance. Placer des jouets d’enfant sur le sol et faire du bruit en les agitant aidera par exemple à le désensibiliser à ces nouveautés. Il peut aussi être intéressant d’exposer l’animal à des enfants qui pleurent ou qui gigotent. «Si un chien montre des signes de stress, un éducateur canin pourra proposer un plan d’action approprié», explique Simonne Raffa.

Les chats sont pour leur part très sensibles au réaménagement de leur environnement (chambre du bébé, changement d’endroit pour la litière et la nourriture, etc.) Essayer de procéder à ces changements graduellement plutôt que d’un seul coup peut les aider à apprivoiser le tout.

S’assurer que l’animal bougera suffisamment
Qu’ils soient très petits ou très grands, chiens ou chats, nos compagnons poilus ont besoin de bouger suffisamment. Leur santé mentale en dépend, rappelle l’éducatrice canine. «Puisque le temps consacré à l’animal risque fort d’être réduit, il faut s’assurer d’augmenter les stimulations à l’intérieur», affirme Simonne Raffa. Lui offrir des jouets interactifs ou, pour un chien, des os en cuir avec lesquels il pourra jouer seul, et longtemps, aidera à garder notre compagnon actif. Pour un chien, engager un promeneur pendant les premières semaines peut aussi être une très bonne idée.

Encourager les bons contacts
«Souvent, les gens ne voudront pas que le chien s’approche du bébé», souligne Mme Raffa. Il faut plutôt conditionner l’animal à aimer l’enfant en lui donnant des récompenses quand il s’en approche.» La maître-chien met toutefois un bémol: il ne faut pas non plus forcer les contacts, mais plutôt laisser l’animal aller de lui-même vers l’enfant et toujours superviser le tout.

Donner l’animal, vraiment?
«Beaucoup de gens décident de donner leur animal avant l’arrivée d’un bébé, se désole Simonne Raffa. Mais à moins d’avoir un chien qui a besoin d’être très actif 4 ou 5 heures par jour, il n’y a aucune raison de s’en débarrasser. Les animaux s’adaptent plus facilement qu’on le pense au bébé, et leur contact est très bénéfique pour les enfants.»

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!