Jeux vidéo
22:09 25 avril 2021 | mise à jour le: 25 avril 2021 à 22:28 temps de lecture: 5 minutes

Ask Iwata: 5 citations marquantes

Ask Iwata: 5 citations marquantes

Le 11 juillet 2015, Nintendo perdait son président, Satoru Iwata.

Dans une industrie où les figures dans les coulisses sont souvent anonyme, le deuil d’Iwata a pourtant été partagé par tous les joueurs.

Premier président de Nintendo à ne pas faire partie de la famille Yamauchi, fondateurs de l’entreprise, Iwata a pourtant propulsé la firme de Kyoto vers de nouveaux sommets, lançant la Wii et le Nintendo DS, les deux plus grands succès de l’histoire de l’entreprise.

Et pourtant, on se rappelle surtout de lui comme une personne sensible, humble et comme un prodige de la programmation.

C’est pourquoi nous étions intéressés par la sortie d’Ask Iwata, un recueil de certaines de ses publications dans le journal Hobo Nikkan Itoi Shinbun ainsi que dans ses capsules Iwata Asks.

Une plongée dans les archives qui nous permet de comprendre un peu mieux la façon singulière de concevoir le monde de cet homme hors du commun.

On vous recommande de faire la lecture de l’ouvrage en entier (ça vaut la peine), mais voici quand même quelques morceaux choisis pour vous mettre l’eau à la bouche.

1. Sur sa jeunesse

« Quand j’étais petit, j’étais souvent malade et je souffrais d’asthme, et quand j’ai changé d’école, j’ai subi de l’intimidation pendant un moment. À travers ces expériences, j’ai appris à voir le monde du point de vue des faibles. […] Même après être devenu le président de Nintendo, qui était loin d’être dans une position de faiblesse, j’ai jamais perdu de vue mes expériences passées, pas plus que je ne ressens du ressentiment quand j’y repense. »

On peut souvent voir les patrons de grosses entreprises comme des bullies qui aiment être en contrôle et donner des ordres aux employés, mais c’est loin d’être ce qui se dégage de ce portrait d’Iwata. Au contraire, on découvre un homme soucieux du bonheur de tous, même de l’employé au plus bas de l’échelle.

Inspirant.

Satoru Iwata obituary | Nintendo | The Guardian

2. Sur sa philosophie de gestion

« Même quand une entreprise est au sommet, il faut être prêt à secouer les choses. […] Donc, si j’avais l’impression que l’entreprise ne s’en va nulle part même si elle est au sommet, je crois que je changerais les choses de façon drastique, au point où les gens pourraient même protester, en disant  »Nous étions au sommet. Pourquoi avoir fait ça? Pourquoi pas prendre les choses comme elles viennent? » Parfois, une approche totalement différente est inévitable. »

Nintendo a la réputation de ne jamais rien faire comme les autres, et la philosophie d’Iwata y est pour beaucoup. On ne s’asseoit pas sur nos lauriers. Parfois, c’est un échec cuisant (pensons à la période sombre qu’a été l’époque Wii U…) Mais c’est aussi cette approche audacieuse qui a donné à Nintendo des succès aussi époustouflants que la Wii et la Switch.

3. Sur le talent

« Le talent, c’est l’habileté à trouver des récompenses. De mon point de vue, le talent ce n’est pas d’obtenir des résultats autant que de trouver du plaisir dans les résultats obtenus. »

On pourrait penser qu’en tant que programmeur, Satoru Iwata aurait été passionné avant tout par les ordinateurs. Mais c’est inexact. Pour lui, toute tâche pouvant être confiée à un ordinateur devrait l’être, parce que ça laisse du temps aux humains pour se consacrer à ce qui les intéresse vraiment.

Il rencontrait chaque développeur (plus de 200 personnes!) personnellement chaque année, et leur demandait ce qu’ils avaient vraiment envie de faire. Autant que possible, il tentait d’exaucer leur souhait, parce que pour lui, le talent ne se développe que lorsqu’une personne a du plaisir à accomplir ses tâches.

Satoru Iwata's Wii reveal at TGS 2005 lead to him being banned from  presenting keynotes ever again | GoNintendo

4. Sur Miyamoto

« Je me considère comme le fan #1 de Shigeru Miyamoto dans le monde entier. »

Miyamoto est une légende, sans doute le développeur le plus connu de la planète. Le papa de Mario et de Link a des admirateurs par milliers, mais son plus grand fan était peut-être Iwata lui-même.

Les deux hommes sont d’ailleurs devenus des amis proches parce qu’ils se complétaient; Miyamoto n’a aucun background de programmeur, alors que c’était la force d’Iwata. En revanche, Iwata admettait envier la créativité et l’esprit d’analyse de son collègue.

Ils avaient pour habitude de dîner ensemble tous les lundis, repas dont ils profitaient pour résoudre les problèmes des projets sur lesquels ils travaillaient. Miyamoto admet d’ailleurs que chaque lundi, son coeur est brisé de ne pas pouvoir partager ses réflexions du week-end.

5. Sur le design

« Parfois, dans un jeu, vous trouverez un rocher qui semble être là sans raison. Demandez à la personne qui l’a mis là  »Pourquoi avoir choisi de le mettre ici? » et il y a de bonnes chances qu’ils vous répondent  »pourquoi pas? »  »Pourquoi pas? », c’est la pire raison imaginable. »

Iwata réfléchissait beaucoup, beaucoup à chaque aspect des jeux et consoles dont il était impliqué dans le développement.

Par exemple, il insistait pour que la manette de la Wii soit appelée « remote (télécommande) », parce qu’il voulait que la console fasse partie de l’écosystème normal d’un salon, comme un décodeur.

Il a également exigé que la console se mette en veille automatiquement la nuit, pour s’assurer que les parents ne soient pas agacés par le bruit du ventilateur et qu’ils décident de débrancher la console.

Une attention aux détails qui a porté fruit, visiblement.

Un texte de Pier-Luc Ouellet de Jeux.ca

Articles similaires