Côte-des-Neiges & NDG
16:46 6 juillet 2021 | mise à jour le: 6 juillet 2021 à 21:47 Temps de lecture: 3 minutes

Sheila Razavi, étudiante engagée

Sheila Razavi, étudiante engagée
Photo: GracieusetéSheila Razavi

Finissante au Collège Jean-de-Brébeuf, dans Côte-des-Neiges, Sheila Razavi s’est énormément engagée durant ses années collégiales. En plus de vouloir continuer son parcours scolaire dans CDN à l’Université de Montréal, elle habite dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce depuis 10 ans.

Sheila Razavi connaît donc très bien l’arrondissement. Demeurant dans le village Monkland avec ses parents, elle trouve que NDG, son quartier d’enfance, est unique à Montréal. Elle souhaite continuer son parcours et un jour pratiquer la médecine, comme sa cousine.

Pourquoi avoir choisi d’étudier au Collège Brébeuf?

Ma sœur et ma cousine y sont allées, le cégep offre un environnement agréable et ils encadrent très bien les élèves, ce que je trouve être une bonne chose. Oui, Brébeuf vient avec une très bonne réputation, mais pour moi ce n’était pas plus important que ça. J’avais entendu de bonnes choses et je savais que ça allait être un bon endroit pour moi.

Dans quels comités t’es-tu impliquée et pourquoi?

Je me suis investie dans le comité LGBTQ, Polycrome, le journal étudiant et le journal scientifique. Les deux premiers comités étaient super utiles. Avant la pandémie, on se rassemblait souvent et les entretiens étaient très inclusifs, c’était vraiment bien. Avec Polycrome, on a eu la mission de transformer des toilettes non genrées. On faisait des dîners pizza et certaines personnes sont allées au défilé de la fierté. C’est vraiment un groupe super.

Quels sont tes endroits de prédilection dans NDG?

Le parc Girouard (maintenant appelé parc NDG), est un endroit où beaucoup de jeunes se rassemblent. Ils viennent même installer un projecteur pour regarder les matchs du Canadien en séries. Pour les restaurants, j’adore le Amerigo. C’est un restaurant italien qui prépare des repas délicieux. La nourriture est extrêmement fraîche et ce qu’ils font est absolument unique. C’est les mêmes propriétaires qui détiennent aussi le café Mercanti et leurs arancinis (boulettes de riz pannées, frites et farcies de divers ingrédients) sont tout simplement sublimes. Oliver’s Fried Chicken sur Somerled est aussi très bon. C’est un restaurant de poulet frit et il y a toujours beaucoup de personnes devant le restaurant. On y voit autant des personnes qui viennent manger que des livreurs et des personnes qui viennent chercher leur commande à emporter.

Comment NDG se démarque-t-il des autres quartiers?

La vie communautaire des quartiers est incroyable. Tout le monde se connaît, mes parents croisent régulièrement des amis d’entraînement. Tout le monde se dit bonjour aussi. Je suis vraiment choyée et reconnaissante de vivre dans un tel quartier.

Articles similaires