Côte-des-Neiges & NDG

Le Petit Vibe, une raison de (re)venir dans Côte-des-Neiges

Willson Luu
Willson Luu, maître d’hôtel et copropriétaire du restaurant le Petit Vibe Photo: Félix Hurtubise, Métro

Le restaurant le Petit Vibe a fêté ses deux ans en octobre dernier. Les propriétaires de ce casse-croûte philippino-hawaïen font partie d’une nouvelle génération de restaurateurs indépendants qui s’acharnent à faire venir et revenir les foodies dans Côte-des-Neiges. Portrait.

«Nos amis nous disent: “Enfin une bonne raison de revenir dans le quartier”», déclare Willson Luu, maître d’hôtel et copropriétaire du restaurant le Petit Vibe, avec une certaine fierté. Pour celui qui a grandi dans le quartier à l’image de ses co-propriétaires Ryan Oabel et Edward Chaillard alias «Chops Wunda», il allait de soi que leur projet commun devait se matérialiser dans Côte-des-Neiges.

Puisant dans ses origines philippines, le chef Ryan Oabel sert une cuisine philippino-hawaïenne pour le plus grand plaisir de la population originaire de cet état insulaire du sud-est de l’Asie qui habite le quartier. Si le mélange de philippin et d’hawaïen peut paraître étonnant, il faut savoir qu’un habitant sur quatre de Hawaï a des origines philippines.

C’est d’ailleurs l’attitude décontractée propre aux habitants de ces deux contrées qui a inspiré le nom de ce casse-croûte inauguré en 2019. «On a toujours l’habitude de se dire: “It’s just a little vibe”. Cela nous représente bien», explique Willson Luu. Les partenaires se sont donc construit un restaurant relax où ils offrent une cuisine sans prétention dans une ambiance décontractée. 

Une cuisine réconfortante

Poulet frit enrobé d’une sauce sucrée aux agrumes, flanc de porc frit, galette de bœuf dans une sauce brune avec œuf miroir, tous servi avec riz blanc et salade de macaroni…

«Nous avons voulu créer un restaurant qui ferait partie de la nouvelle génération de mom-and-pop restaurant [restaurant familial] de quartier, souligne M. Luu. Mais un restaurant qui attirerait aussi des gens d’un peu partout puisqu’il n’y a pas vraiment de restaurants qui offrent ce que nous servons à Montréal.»

«On veut que tout le monde se sente bien dans le restaurant. Our home is your home (notre maison est votre maison)», poursuit-il, en pointant les murs remplis d’étiquettes sur lesquelles sont écrits des noms et des messages des nombreux clients du restaurant. 

Après des hauts et des bas reliés à la pandémie, les propriétaires affirment que le restaurant continue à rejoindre de plus en plus de personnes. Et si la clientèle initiale était surtout constituée de jeunes du quartier —grâce à la forte présence de l’établissement sur les réseaux sociaux— ce sont maintenant ces mêmes jeunes qui répandent désormais la bonne nouvelle. «Ils amènent leurs parents au restaurant pour leur faire connaître notre cuisine de l’océan Pacifique.»

Après deux ans d’existence, le Petit Vibe commence à bien s’enraciner dans le quartier Côte-des-Neiges.


Le Petit Vibe, 5536A chemin de la Côte-des-Neiges
Le restaurant n’est ouvert que pour emporter pour le moment.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet