Soutenez

CDN-NDG: un service de garde pour les familles qui demandent l’asile

Photo: iStock/Rawpixel

Un service ponctuel de garderie pour les enfants des familles qui demandent l’asile verra le jour à Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce (CDN-NDG).  Le conseil d’arrondissement a autorisé lors de la séance du 8 novembre dernier le financement d’un projet pilote d’une durée de deux mois.

La mairesse de CDN-NDG, Gracia Kasoki Kathawa, se réjouit de cette initiative menée par la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges.

Il s’agit d’un montant pour donner du répit aux familles [demanderesses] d’asile pour notamment laisser l’enfant dans une garderie le temps de faire certaines démarches pour l’installation dans un nouveau chez soi et une nouvelle société.

Gracia Kasoki Kathawa, la mairesse de CDN-NDG, lors du conseil d’arrondissement

Précarité socio-économique, barrières linguistiques, méconnaissance des services publics: les nouveaux arrivants font face à plusieurs obstacles dans ces démarches d’installation et d’intégration, souligne l’Arrondissement.

C’est pourquoi, en septembre dernier, la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges, responsable du projet, a entamé des consultations auprès des familles demandant l’asile qui logent temporairement dans des hôtels du quartier.

Plusieurs ont soulevé le besoin d’un service de garde pour être en mesure d’accomplir les démarches administratives pour régulariser leur statut et obtenir un permis de travail.

Outre la nécessité de donner à ces familles un peu de répit, le projet a aussi pour objectif «de favoriser la réussite éducative de ces enfants qui sans cela sont peu exposés à la société d’accueil, à sa langue et qui risquent d’avoir des retards d’apprentissage», explique le sommaire décisionnel préparé par l’Arrondissement.

Notons que les enfants d’âge préscolaire des demandeurs d’asile ne sont pas admissibles aux services de garde subventionnés, dont les centres de la petite enfance (CPE).

Un projet salué par l’opposition officielle

Les conseillers d’Ensemble Montréal, qui forment l’opposition officielle au conseil d’arrondissement, sont aussi favorables à la mise en place de ce service de garde.

«Dernièrement, j’ai eu l’opportunité de rencontrer une demandeuse d’asile qui est monoparentale, et c’est le genre de programme dont elle avait besoin […]. [CDN-NDG] est un arrondissement très transitoire, qui accueille énormément gens qui sont issus de l’immigration et de la diversité», a déclaré la conseillère de Ville du district de Darlington, Stéphanie Valenzuela.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité Côte-des-Neiges & NDG.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.