Montréal

La station Mont-Royal maintenant universellement accessible

La station de métro Mont-Royal est maintenant accessible à toutes et tous. La Société de transport de Montréal a dévoilé ce mardi le nouvel édicule, trois fois plus grand que l’ancien.

Il s’agit de la 20e station à devenir universellement accessible. Les travaux commencés en octobre 2018 ont notamment permis l’ajout de deux ascenseurs. En outre, la station bénéficie de deux nouveaux escaliers fixes reliant les quais au niveau de la place Gérald-Godin et d’un tunnel piétonnier permettant de passer d’un quai – et d’un ascenseur – à l’autre.

L’entrée de l’édicule est bien plus facile, celui-ci étant trois fois plus grand que l’ancien, soit 460 mètres carrés. / Palita Timm, gracieuseté

«Ça va changer la vie de tellement de personnes», s’est réjouie Laurence Parent, vice-présidente de la STM et conseillère d’arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Lors de la conférence de presse précédant l’ouverture du nouvel édicule, Mme Parent a rappelé sa réalité liée à son handicap, et s’est dite «si heureuse de tourner la page pour cette station».

Rendre la station universellement accessible a posé son lot de défis techniques aux architectes et ingénieurs associés au projet. «On n’a pas de station de métro conçue [à l’origine] pour des ascenseurs», a souligné Éric Alan Caldwell, président du conseil d’administration de la STM, lors de l’inauguration.

L’intérieur de la station est à présent bien plus vaste, ce qui facilite les déplacements des usagers.

Mont-Royal est la 20e station de métro à devenir accessible à Montréal. / Clément Bolano, Métro Média

De la verdure et de la lumière

Pour un projet total de 50 M$, ces travaux d’accessibilité s’inscrivent dans une transformation totale de l’édicule. Un toit végétal de 75 mètres carrés a été installé pour permettre entre autres de lutter contre les îlots de chaleur. C’est la quatrième station de la STM à en être munie après Champ-de-Mars, Place-d’Armes et Vendôme.

L’aération a également été revue avec la construction d’un puits de ventilation naturelle. Et pour renforcer la connexion entre le sous-terrain et le monde extérieur, la STM a installé de larges baies vitrées non teintées. Elles permettront, même de nuit, d’apercevoir la future œuvre d’art Je reviens chez nous, une murale signée Simon Bilodeau. Celle-ci sera installée à l’automne 2022, date de la fin officielle des travaux.

«Elle est formée de trois parois de plus de 4 mètres de hauteur ornées d’une mosaïque de pièces coulées qui réfèrent à des aspects spécifiques de l’architecture et de l’aménagement de l’environnement de la station», explique la STM dans un communiqué.

Bien que les travaux ne soient pas complétés à l’arrière du bâtiment, côté rue Rivard, le nouvel édicule est tout de même accessible à toutes et tous par l’avenue Mont-Royal.

Même si les travaux ne seront complètement terminés qu’à l’automne 2022, il est présentement possible d’accéder au nouvel édicule. / Clément Bolano, Métro Média

Onze autres chantiers en cours

À l’intérieur de la station, des tuiles de couleur bleue font écho à celles utilisées dans certaines autres stations du réseau initial. Petit détail, de la planche de pruche est intégrée aux finis de bétons coffrés. Un clin d’œil à la charpente de la plupart des maisons du Plateau, ancien quartier ouvrier.

Malgré l’ouverture du nouvel édicule, l’accès aux escaliers mécaniques sera cependant impossible jusqu’à la fin des travaux. Ces équipements se trouvent en effet dans la partie de l’édicule toujours en chantier.


Les travaux seront terminés d’ici l’automne 2022. / Clément Bolano, Métro Média

Interrogée sur la fin des travaux de la place Gérald-Godin lors de la conférence de presse, la conseillère d’arrondissement du Plateau-Mont-Royal Laurence Parent n’a en revanche pas donné de date.

La STM a annoncé que les 11 autres chantiers d’accessibilité universelle en cours devraient être complétés d’ici 2025. Ils concernent les stations Place-des-Arts, Angrignon, Berri-UQAM (ligne jaune), Édouard-Montpetit, D’Iberville, Jolicoeur, McGill, Outremont, Pie-IX, Place-Saint-Henri et Villa-Maria.

Accélérez, demande l’opposition

Ces chantiers d’accessibilité prendraient cependant trop de temps à sortir de terre, selon l’opposition officielle à la Ville de Montréal.

«Nous saluons l’inauguration du nouvel édicule de la station Mont-Royal, qui sera accessible à tous et toutes. Il faut toutefois rappeler que Projet Montréal avance à pas de tortue dans la mise en accessibilité universelle des stations de métro», estime Christine Black, porte-parole d’Ensemble Montréal en matière de transport en commun et mobilité.

Elle souligne que seules 20 stations de métro «sont actuellement munies d’ascenseurs sur un total de 68. Ce n’est même pas le tiers!» poursuit Mme Black dans un communiqué. «L’accessibilité des stations de métro doit être une priorité afin que tous les Montréalais et Montréalaises puissent y avoir accès», conclut l’opposition.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.