Culture

Pamela Anderson refuse le ALS Ice Bucket Challenge en défense des animaux

Pamela Anderson a choisi de ne pas participer au ALS Ice Bucket Challenge. Elle dénonce plutôt certaines expériences sur les animaux effectuées dans le cadre des recherches sur la maladie.

Pamela Anderson a été mise au défi pour le ALS Ice Bucket Challenge dans la folie des derniers jours, mais a décidé de refuser catégoriquement de participer à l’événement.

Non pas que la plantureuse blonde craint l’eau froide, rapporte Independant (UK), mais plutôt pour sensibiliser les gens à une autre cause, celle des animaux de laboratoire.

Selon Pamela Anderson, des souris et des singes sont traités de façon « inhumaine » dans les laboratoires de recherche qui travaillent à faire avancer un traitement contre la malade de Lou Gherig. Un fait que l’actrice ne peut tout simplement pas éviter ou ignorer.

« Désolée, je ne peux me convaincre de faire votre Ice Bucket Challenge. J’aime toujours un bon défi, c’est toujours bon de se sensibiliser de manière plaisante et créative. Je ne veux rien enlever à ça, mais ça m’a fait réfléchir. En creusant un peu, j’ai constaté que nos messages ne sont peut-être pas cohérents. Alors plutôt, je mets au défi l’association ALS de cesser ses tests sur les animaux. De récentes expériences ont vu des souris se faire percer des trous dans le crâne, se faire infliger des maladies terribles, et de courir jusqu’à l’épuisement. Des singes ont été injectés avec des produits chimiques et ont été tués, puis disséqués », peut-on lire sur la page Facebook de Pamela Anderson.

Un message qui a rallié plus de 50 000 personnes jusqu’à maintenant.

Crédit photo : BANG/BIG