Lachine & Dorval
11:50 8 juillet 2020 | mise à jour le: 8 juillet 2020 à 13:59 temps de lecture: 3 minutes

Métamorphose de la marina de Lachine

Métamorphose de la marina de Lachine
Photo: Collaboration spécialeLa marina de Lachine est située entre le parc René-Lévesque et le Vieux-Lachine.

La marina de Lachine deviendra un parc dédié à la baignade, la pratique de sports nautique et la marche en 2025, après une transformation qui nécessitera des investissements de près de 25 M$ de la Ville de Montréal. Le stationnement des embarcations à moteur y sera interdit dès l’an prochain.

La marina devait déjà faire l’objet d’importants travaux de maintien. Elle a été endommagée par les deux inondations de 2017 et 2019 ainsi que par les changements climatiques qui affectent le niveau de l’eau. Montréal estime que ces travaux auraient coûté 16,5 M$.

«Ces berges, ce sont le trésor de Lachine. Je suis contente de voir que l’on investit dans un lieu qui respecte la nature», réagit la mairesse de l’arrondissement, Maja Vodanovic.

«C’est un projet magnifique qui vise à se réapproprier nos berges et mettre en valeur le fleuve Saint-Laurent. Les citoyens de Lachine s’en réjouiront.» – Valérie Plante, Mairesse de Montréal

Une transformation complète a été réfléchie afin de permettre l’accès à l’eau aux citoyens et d’augmenter sa valeur écologique. L’endroit comportera des promenades flottantes, des quais pour la baignade et quatre passerelles ouvertes à l’année qui mèneront au parc René-Lévesque. Des milieux humides, qui permettront d’assurer la qualité de l’eau, seront installés à ses deux extrémités.

«La marina ne profitait qu’à une portion très restreinte de la population, a rappelé le membre du conseil exécutif, Robert Beaudry. Ce projet met en valeur un nouvel espace naturel qui sera ouvert à toute la population montréalaise pour la pratique sportive, mais aussi un endroit de biodiversité.»

Le renouvellement de la marina permettra à Lachine d’attirer une clientèle montréalaise, et stimulera son économie, estime Mme Vodanovic. «Ce nouveau point sera un centre de tourisme et aidera le développement économique de l’arrondissement, en plus de tous nos commerces et restaurants qui longent le fleuve», ajoute-t-elle.

Changement d’ADN

La marina de Lachine est présentement celle dont la capacité d’accueil est la plus grande à Montréal, avec 453 places de stationnement. Dès l’an prochain, les plaisanciers naviguant avec des bateaux à moteur devront s’installer à la petite marina Anglers, située derrière le site actuel, ou dans l’une des 35 autres marinas de la Ville. @R:Ces embarcations pourront toutefois toujours passer par le canal Lachine.

L’arrondissement organisera des consultations publiques et des séances avec ses clubs nautiques pour réfléchir à la conception du site jusqu’en décembre 2021. Lors de l’année suivante, elle analysera les impacts du projet sur l’environnement. Le chantier devrait être initié en avril 2023.

55

Présentement, 55% de la clientèle de la marina de Lachine provient de la Ville de Montréal.

Articles similaires