Lachine & Dorval

L’ambition d’un jeune footballeur de Lachine

Matteo Schiavoni dans l'équipe U18 du Bologna FC. Photo: Gracieuseté, Bologna FC

Matteo Schiavoni, originaire de Lachine, a rejoint le club de foot de Bologne il y a deux semaines, après avoir passé trois ans à l’Académie du CF Montréal. Une carrière prometteuse se dessine devant le jeune footballeur de 17 ans, qui rêve de jouer professionnellement depuis qu’il est enfant.

«J’ai toujours voulu jouer en Europe. Ça va beaucoup m’aider dans ma carrière, d’avoir les deux, le foot canadien et européen», dit-il, plein d’ambition.

Aussi jeune soit-il, Matteo est certain de ce qu’il veut. «J’ai toujours voulu jouer au plus haut niveau possible. Mon but, c’est de jouer dans le top 5 des ligues en Europe.»

Alors qu’il participait au camp d’entraînement de présaison avec l’équipe professionnelle du CF Montréal en Floride, Marco Di Vaio, directeur sportif de Bologne, a vu Matteo jouer et l’a invité à un tournoi dans cette ville. Plus tard, lorsque l’occasion d’être transféré au FC Bologna s’est présentée, le jeune footballeur n’a pas hésité. «C’était une bonne décision de venir ici», affirme-t-il.

Le milieu de terrain soutient que «le jeu [en Italie] est beaucoup plus physique et rapide [qu’au Canada], mais [qu’il s’]adapte bien».

Matteo Schiavoni au match Bologna-Spal 3-2 le 3 août. /Gracieuseté, Bologna FC

Matteo Schiavoni a été initié au foot très jeune, à l’âge de cinq ans. «Toute ma famille jouait – mon frère, mon père, mon oncle – donc j’ai grandi dans un environnement de foot», explique le jeune footballeur. C’est vers ses 8 ans qu’il s’est dit qu’il voulait devenir joueur professionnel.

Matteo a ainsi intégré le club de Lachine. Puis, «avec l’aide de mon père et mon grand-père qui étaient mes coachs durant mes années à Lachine, j’ai pu développer mon jeu et me rendre au CF Montréal en 2019», raconte-t-il. Il est d’ailleurs le seul joueur du club de Lachine à avoir réussi à intégrer une académie de foot.

Un dénicheur de talents l’a repéré lorsqu’il participait aux Jeux du Québec avec l’équipe du Lac Saint-Louis à l’âge de 13 ans. «Ils étaient contents de ce qu’ils ont vu, donc ils m’ont invité à faire partie de l’équipe. Tout s’est passé très vite. J’ai été invité à jouer avec les plus vieux les deux premières années [à l’académie], et, lors de ma troisième année, j’ai joué en U23 en étant le plus jeune», explique-t-il.

Pendant ces trois années à l’académie du CF Montréal, le milieu de terrain dit avoir «beaucoup grandi comme joueur et comme homme en dehors du terrain».

Encore aujourd’hui, dans l’équipe de réserve de Bologne, Matteo est un des plus jeunes. Celui qui a toute sa carrière devant lui aimerait intégrer «une équipe en Europe qui joue à la Champions League». «Mais évidemment que je garde Bologne et Montréal dans mon cœur», ajoute-t-il.

Récemment diplômé du Collège de Montréal, le jeune footballeur dit avoir promis à ses parents qu’il allait continuer ses études. «Ça a une très grande importance pour eux et pour moi», souligne-t-il. Matteo souhaite «garder des portes ouvertes» en intégrant un cégep à distance à la rentrée.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Lachine & Dorval.

Articles récents du même sujet