Soutenez

«La ferme agricole, en ville, pour tous!» officiellement inaugurée

La nouvelle serre de La CCHM dans Assomption Sud–Longue-Pointe. Photo: Denis Germain / Métro

Ce mardi, La Cuisine collective d’Hochelaga-Maisonneuve (La CCHM) a inauguré officiellement sa ferme agricole aménagée sur les «terres» du siège social de la Société des alcools du Québec (SAQ), situé sur la rue Tellier, dans Assomption Sud–Longue-Pointe (ASLP).

Métro avait fait la visite des lieux avec le directeur général de l’organisme, Benoist de Peyrelongue, en mai dernier. Le projet était encore à une étape embryonnaire ce printemps alors que la serre de 530 m² n’était pas encore construite.

Trois mois plus tard, La CCHM peut fièrement déclarer «mission accomplie».

«C’est un super accomplissement collectif et un travail énorme de l’équipe, qui est vraiment très engagée, soutient Benoist de Peyrelongue. C’est un rêve qui se réalise», ajoute-t-il, levant les yeux au ciel en mentionnant que le temps ensoleillé de la journée est à l’image de ce qui se passe dans la tête des membres de l’équipe.

Un temps idéal donc, pour une cause idéale, selon le DG, puisque cette expansion de la ferme urbaine permettra à l’organisme de répondre encore plus efficacement à sa mission orientée vers la sécurité alimentaire et la réinsertion sociale. Les résultats sont tellement bons jusqu’ici que Benoist de Peyrelongue est convaincu que l’organisme atteindra sa cible de produire 10 à 15 tonnes de légumes et de fruits cette année.

«Un tout petit peu de fruits, précise-t-il. Les gros fruits, il va falloir l’implantation des 70 arbres ici. Il y a un autre site qui est en émergence et où il va y avoir une quinzaine d’autres arbres fruitiers.»

Benoist de Peyrelongue ne souhaite pas s’arrêter là et poursuit ses recherches pour trouver de nouvelles terres cultivables dans l’Est, ainsi que de nouveaux partenaires.

Benoist de Peyrelongue, directeur général de La CCHM
Photo: Denis Germain, Métro Média

Redonner à la communauté

Plusieurs acteurs politiques et économiques étaient présents lors de l’événement, dont évidemment la directrice générale de la SAQ, Catherine Dagenais, principal partenaire de cette nouvelle ferme agricole.

Je suis très fière du partenariat qu’on a avec La CCHM. De redonner à la communauté, c’est ce que tout le monde devrait faire.

Catherine Dagenais, directrice générale de la SAQ

La députée libérale d’Hochelaga, Soraya Martinez Ferrada, souligne pour sa part l’évolution de la ferme urbaine de La CCHM, dont les installations aménagées en 2021 autour du complexe immobilier d’espaces locatifs commerciaux, industriels et à bureaux Le 5600, rue Hochelaga.

«C’est une belle suite au jardin vertical du 5600 que Benoist a commencé avec Jacques Dupras [gestionnaire du 5600], mais c’est surtout un enracinement d’une ferme agricole urbaine solidaire, axée sur la communauté, fait par la communauté avec la communauté.»

Assomption Sud–Longue-Pointe

Également présents, le maire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Pierre Lessard-Blais, et la conseillère du district Maisonneuve–Longue-Pointe, Alia Hassan-Cournol, ont souligné leur fierté quant à la réalisation de ce projet dans leur arrondissement.

«La Cuisine collective est un excellent exemple d’organisme communautaire qui innove constamment et qui s’adapte», affirme le maire de MHM.

On voit que les besoins sont là, particulièrement avec l’augmentation des prix en épicerie.

Pierre Lessard-Blais, maire de MHM

L’élu explique d’ailleurs que l’Arrondissement a modifié la réglementation dans ASLP pour permettre ce genre de projets, «un coin qui a besoin d’amour», conclut-il.

Alia Hassan-Cournol va dans le même sens, soulignant les problèmes de cohabitation dans ASLP entre le résidentiel et l’industriel.

«Ce sont des projets comme ça qu’on veut voir se multiplier dans l’arrondissement et c’est une façon de lutter contre les déserts alimentaires et contre les îlots de chaleur», soutient la conseillère.

Lors de l’inauguration, les convives pouvaient goûter aux produits de la ferme agricole.
Photo: Denis Germain, Métro Média

Il est possible de se procurer les produits de La CCHM de différentes manières, entre autres en visitant le site de l’organisme pour commander son panier ou encore en allant faire son marché les vendredis et les samedis à la place des Tisserandes sur la rue Ontario en face de l’église Nativité-de-la-Sainte-Vierge d’Hochelaga.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.