Soutenez

Une pétition pour la réouverture d’Honoré-Beaugrand et Souligny

La circulation dans les quartiers de Tétreaultville et de Bellerive est perturbée depuis la fin février par les travaux effectués au pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. Photo: Jason Paré / Métro

Exaspérée par la lenteur des travaux dans le secteur, une citoyenne a lancé une pétition pour la réouverture de l’intersection Honoré-Beaugrand et Souligny, le 16 août.

Au moment d’écrire ces lignes, la pétition avait obtenu 1241 signatures sur un objectif de 1500.

Le tronçon de la rue Honoré-Beaugrand situé entre les avenues Souligny et Dubuisson est fermé à la circulation depuis la fin février afin de permettre l’installation de feux de circulation. L’objectif est de sécuriser les déplacements sur le réseau local, en raison d’un achalandage plus élevé provoqué par les entraves liées à la réfection du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine.

Bien que les feux de circulation aient depuis été installés, «une entente doit être conclue entre l’entrepreneur responsable des travaux, Renouveau La Fontaine (RLF), la Ville de Montréal et le CN afin d’assurer la réouverture sécuritaire du passage à niveau» indiquait le relationniste et porte-parole du ministère des Transports du Québec (MTQ) à Métro la semaine dernière.

Ce dernier a également confirmé que le MTQ est responsable de s’assurer de la synchronisation des feux de circulation avec le passage des trains.

Une population enclavée

N’empêche, cette réouverture constamment repoussée de l’intersection et l’incapacité du MTQ de donner une date précise à ce sujet provoquent de la colère chez plusieurs citoyens de Tétreaultville, directement touchés par cette fermeture de la rue Honoré-Beaugrand.

La pétition s’adresse donc à l’Arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, qui souhaite entre autres pérenniser la signalisation à cet endroit.

«[…] Nous, citoyens de Tétreaultville, souhaitons la coopération de toutes les parties concernées et demandons à l’arrondissement de MHM de financer la synchronisation des feux installés à sa demande, d’orchestrer les travaux et de réouvrir l’intersection vers le nord pour le début du mois de septembre, et, le cas échéant, de gérer la répartition des frais avec les autres parties impliquées en parallèle. Ceci afin de désenclaver plusieurs milliers de résidents qui subissent cette situation déplorable depuis trop longtemps, quelles qu’en soient les raisons», peut-on lire sur le site accueillant la pétition.

Répercussion au conseil d’arrondissement

L’exaspération des citoyens concernés s’est également exprimée lors de la séance du conseil d’arrondissement du 15 août, au point où le maire Pierre Lessard-Blais a mis fin abruptement à la période de questions.

Tandis que le maire répondait à une question virtuelle d’une citoyenne portant sur la réouverture de l’intersection, un homme présent, semblant peu satisfait de la réponse, s’est mis à l’invectiver.

«On est pogné dans l’enclave depuis six mois, M. Blais! On vous a demandé Radisson des deux bords, vous avez dit non, on ne sait pas trop pourquoi. Vous vous foutez du monde de Tétreaultville!», a affirmé le citoyen, en colère.

Face au refus du citoyen de se taire, le maire a suspendu la séance pour une durée de dix minutes, mettant ainsi fin à la période de questions des citoyens.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.