Vaudreuil-Soulanges
15:53 11 décembre 2020 | mise à jour le: 11 décembre 2020 à 15:59 temps de lecture: 3 minutes

L’orchestre Galileo est en lice pour un prix Opus

L’orchestre Galileo est en lice pour un prix Opus
Photo: Gracieuseté

Pour la quatrième fois en cinq ans, l’orchestre Galileo est en nomination pour un prix Opus. Son spectacle Conte d’une nuit de Noël présenté en décembre 2019 à l’église Saint-Michel se démarque cette année dans la catégorie Concert de l’année – Répertoires multiples.

La performance sélectionnée est une collaboration avec la formation musicale les Charbonniers de l’enfer. Le Conte d’une nuit de Noël du guitariste du groupe, Michel Faubert, a été adapté afin d’être accompagné de turlutte ainsi que de musique baroque et classique.

«On a fait une espèce de mix de ces genres et disciplines-là et finalement le pari a semblé plaire aux juges qui étaient présent sur place», indique le directeur général et artistique et chef d’orchestre, Daniel Constantineau.

Son objectif était de jumeler conte et musique à la manière de Fred Pellerin. «J’avais dans l’idée depuis plusieurs années de faire un travail un peu comme celui de Fred Pellerin avec l’OSM, explique-t-il. On a même poussé l’idée plus loin avec le groupe des Charbonniers de l’enfer qui chante le conte en polyphonie avec l’orchestre alors que Pellerin le raconte avec une musique d’accompagnement.»

Cette nomination est très encourageante pour la formation musicale. «Ça représente une belle reconnaissance de la part des paires, continue M. Constantineau. Ces listes-là dans lesquelles on s’inscrit comportent plusieurs autres orchestres de très bon calibre. C’est donc un très bel honneur.»

Les prix Opus sont décernés par le Conseil québécois de la musique et récompensent chaque année l’excellence et la diversité de la musique de concert au Québec.

Une telle reconnaissance permet ainsi à l’orchestre d’améliorer sa notoriété et d’acquérir du financement auprès de bailleurs de fonds publics.

Orchestre local

Le directeur général et artistique de l’orchestre Galileo s’est arrêté sur le conte de Michel Faubert, qui est originaire de Rigaud, afin d’ajouter une saveur locale au spectacle.

«On a voulu illustrer qu’il se fait des choses importantes et intéressantes dans notre région, avance le chef d’orchestre. Pour avoir parlé longuement avec Michel Faubert, sa vision des choses cadrait très bien avec celle de l’orchestre donc ça s’est concrétisé facilement.»

Bien que sa région s’étant sur l’ensemble du Haut-Saint-Laurent, l’orchestre est basé à Pincourt. C’est dans sa mission de promouvoir la musique à l’échelle de sa région.

«Notre objectif premier est de répondre à un besoin qui est local en termes de musique symphonique classique, soutient Daniel Constantineau. On veut faire de la musique sur place pour une clientèle locale qui n’a autrement pas accès au genre de concert qu’on fait.»

La cérémonie des prix Opus aura lieu le 7 février 2021 à 16h en direct de la page Facebook de la Fabrique culturelle. Le concert en nomination a été capté le 3 décembre au théâtre Gilles-Vigneault de Saint-Jérôme et sera diffusé le 19 décembre en webdiffusion.

Articles similaires