Santé
05:00 10 février 2020 | mise à jour le: 9 février 2020 à 23:52 temps de lecture: 2 minutes

Ce qu’il faut savoir sur les calculs biliaires

Ce qu’il faut savoir sur les calculs biliaires
Photo: MétroEnviron 80 % des personnes qui ont des calculs biliaires ne présentent pas de symptômes.

Formés dans la vésicule biliaire, les calculs biliaires (souvent appelés «pierres au foie») sont des cristaux composés de cholestérol durci ou de bilirubine, un pigment produit par la dégradation des globules rouges.

Les symptômes

La plupart des calculs biliaires sont asymptomatiques. Par contre, au cours d’une crise (colique biliaire), ils se déplacent et vont bloquer le canal menant à l’intestin, ce qui provoque une douleur intense dans le haut de l’abdomen, des nausées, une urine foncée, une pâleur cutanée et de la transpiration. Les crises peuvent durer quelques heures et deviennent de plus en plus fréquentes.

Les personnes à risque

Les individus les plus susceptibles de développer des calculs biliaires sont:

  • Les femmes
  • Les aînés
  • Les femmes ayant eu plusieurs enfants
  • Les personnes atteintes de maladies du foie et d’affections gastro-intestinales, comme la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse
  • Les personnes ayant subi une chirurgie bariatrique
  • Les gens issus des Premières Nations

Parmi les facteurs de risque, on trouve également le tabagisme, la consommation abusive d’alcool, la prise de certains médicaments, le jeûne et le stress.

Si un médecin confirme que vous avez des calculs biliaires, vous devrez prendre des médicaments ou subir une ablation de la vésicule biliaire, le seul traitement à 100% efficace.

À quoi sert la vésicule biliaire?

La vésicule biliaire emmagasine la bile, un liquide jaune-verdâtre produit par le foie, qui sert à faciliter la digestion des aliments. Durant les repas, la vésicule se contracte et libère la bile, qui circule alors dans le canal cholédoque jusqu’à l’intestin, où elle contribue à la digestion, notamment des corps gras.

Articles similaires