Uncategorized
17:38 22 mars 2017 | mise à jour le: 22 mars 2017 à 17:38 Temps de lecture: 3 minutes

Retour des patrouilleurs à vélo au PDQ 46

Retour des patrouilleurs à vélo au PDQ 46
Photo: Steve Caron/TC Media

Les patrouilleurs à vélo du poste de quartier (PDQ) 46 seront de retour pour une nouvelle saison. Dès la mi-mai, ils sillonneront les rues et recoins de l’arrondissement d’Anjou bien en selle sur leur bicyclette.

La formule est très appréciée par les citoyens, rapporte François Léonard, lieutenant au PDQ 46, qui ne reçoit que de bons commentaires sur ce programme.

Celui-ci y voit d’ailleurs plusieurs avantages. Les patrouilleurs à vélo permettent une plus grande proximité et un rapprochement avec la population. En vélo, ils sont plus accessibles que des agents à bord de leur autopatrouille. Ils ont aussi accès à certains endroits tels que l’intérieur des parcs et places publiques contrairement aux policiers motorisés.

«Nos patrouilleurs à vélo peuvent se faufiler un peu partout. En milieu urbain, c’est parfois plus rapide qu’en voiture lors des périodes de congestion routière», souligne M. Léonard.

Leur travail n’est pas différent de celui de leurs collègues. Le volet prévention prend une place un peu plus grande de leur tâche, admet le lieutenant.

En début de mandat, les patrouilleurs sont particulièrement actifs aux abords des écoles et dans les parcs, ce qui ne les empêche pas de répondre à des appels lorsque la situation le commande ou de prêter main-forte lors d’interventions.

Au cœur de la saison estivale, ils sont présents dans les divers événements et activités communautaires de l’arrondissement, en plus de sillonner assidûment le quartier. Cette présence vaut de l’or aux yeux de M. Léonard.

«Dans notre travail, l’information est le nerf de la guerre. Dans ce contexte, les échanges directs avec les citoyens que permettent nos patrouilleurs à vélo sont très importants.»

Cette année, deux policiers seront affectés à la patrouille à vélo. Et les volontaires ne manquent pas.

«Nous recevons toujours plus de demandes de la part de nos policiers que le nombre de postes disponibles fait remarquer M. Léonard. Ça change de la routine.»

Les cadets policiers seront de retour cet été dans l’arrondissement d’Anjou. Ils patrouilleront le secteur et seront affectés à divers projets de prévention.

En plus des patrouilleurs à vélo, l’arrondissement d’Anjou pourra compter sur la présence de quatre cadets policiers tout au long de l’été.

Patrouillant aussi à vélo, les cadets sont les yeux et les oreilles des agents. Ils n’ont pas le pouvoir d’intervention, mais peuvent en tout temps contacter rapidement les policiers en cas de besoin.

«Tout comme pour les patrouilleurs à vélo, les cadets policiers ont un rôle important à jouer. Je suis convaincu de leur nécessité et très heureux de pouvoir compter sur eux dans mes effectifs», de conclure le lieutenant Léonard.

Les cadets policiers seront en fonction du début juin jusqu’à la fin août. Pour ce qui est des patrouilleurs à vélo, ils seront en poste jusqu’à la fin septembre.

 

Articles similaires