Uncategorized

Deux recrues se joignent à Équipe Anjou

Deux recrues se joignent à Équipe Anjou
Photo: Mario Beauregard/TC Media

En vue de la campagne électorale municipale de novembre prochain, l’Équipe Anjou misera sur une équipe alliant expérience et nouveauté pour obtenir la faveur des électeurs.

Le maire Miranda a présenté, aujourd’hui, les candidats d’Équipe Anjou. Deux recrues se joignent à la formation politique.

Au poste de conseillère d’arrondissement du district Centre, la candidate choisie par le maire pour porter les couleurs d’Équipe Anjou est Nadia Ghalem. Celle-ci en sera à ses premiers pas en politique.

Mme Ghalem est d’origine maghrébine et travaille en assurance de dommages des particuliers. Elle a été présidente fondatrice du club Lions d’Anjou et est membre du Comité défusion Anjou.

Elle a été bénévole lors des dernières élections municipales auprès du parti du maire et siège au Comité d’embellissement de l’arrondissement.

«J’habite l’arrondissement depuis 16 ans et j’ai fait du bénévolat dans divers organismes communautaires. L’intégration des immigrants est un sujet qui me tient à cœur. Je souhaite mettre mes expériences personnelles au service des citoyens de l’arrondissement», avance-t-elle.

Mme Ghalem tentera de remporter le district au profit d’Équipe Anjou, celui-ci étant présentement détenu par Michelle Di Genova Zammit, qui a quitté l’équipe du maire Miranda en cours de mandat pour se joindre à l’Équipe Coderre.

Le conseiller d’arrondissement du district Est, Paul-Yvon Perron, tire sa révérence pour des raisons personnelles. Pour le remplacer au sein d’Équipe Anjou, le maire a recruté Richard Leblanc.

Ce dernier est bien connu des sportifs de l’arrondissement pour son engagement communautaire auprès de l’Association de hockey mineur d’Anjou, de l’Association de baseball d’Anjou et des cadets.

M. Leblanc a été responsable du comité de discipline de la région Bourassa et a été vice-président de la région auprès d’Hockey Montréal au cours des 10 dernières années.

«J’ai été approché il y a environ un an et j’ai longuement réfléchi, avoue-t-il. Le monde de la politique est un milieu insécurisant, mais j’aime les nouveaux défis. Je connais M. Miranda depuis près de 40 ans et j’ai beaucoup de respect pour le travail qu’il a accompli.»

Le maire n’a que des bons mots pour ses deux nouveaux candidats et vante leur travail d’équipe.

«La campagne n’est pas encore commencée, mais ils remplissent très bien leur rôle. Ils sont présents sur le terrain et rencontrent beaucoup de citoyens. Ils apprennent rapidement et feront de bons conseillers.»