Uncategorized

Budget: les contribuables devront davantage piger dans leur poche qu’anticipé

Photo: TC Media

Le nouveau budget de la Ville de Montréal se traduira par une augmentation moyenne de 3,3 % pour les contribuables montréalais. En campagne électorale, Projet Montréal avait pourtant promis que la hausse ne serait pas au-delà du niveau de l’inflation, soit d’environ 2,1%.

Certains arrondissements s’en tireront mieux que d’autres en limitant l’augmentation de leur budget local.

C’est notamment le cas dans l’arrondissement d’Anjou, alors que la hausse moyenne atteindra 2,8% pour ces résidents. En dollars, cela représentera une somme de près de 100$ pour les Angevins.

«Je suis déçu. La pilule est dure à avaler. Projet Montréal n’était pas prêt à prendre le pouvoir», de commenter Luis Miranda, maire de l’arrondissement d’Anjou, au lendemain du dévoilement du budget 2018 de l’administration Plante-Dorais.

La centralisation des pouvoirs coûte cher, selon M. Miranda. Les économies ne sont pas au rendez-vous, déplore-t-il.

Pour boucler son budget, Anjou aura recours à son surplus accumulé – surplus réalisé en grande partie grâce à la collaboration de Dame nature en 2016 -, mais la marge de manœuvre de l’arrondissement fond rapidement.

Le maire entrevoit déjà des jours difficiles pour l’avenir.

Avez-vous l’intention de voter pour ce budget de l’administration Plante-Dorais? «Oui, mais avec une certaine réserve. La mairesse doit s’engager à corriger le tir et limiter l’augmentation pour 2019 en tenant compte du 1% que les contribuables paieront en trop cette année.»

Hausse de 3,7% dans MHM
Dans d’autres arrondissements, la facture sera plus salée. Les contribuables de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) auront pour leur part à absorber une augmentation moyenne de 3,7% de leur compte de taxes.

Le président du comité exécutif, Benoit Dorais, a invité les citoyens à prendre connaissance de l’ensemble du budget mentionnant que ceux-ci en auraient davantage pour leur argent avec des investissements notamment dans les infrastructures, dans la mobilité et en matière d’habitation.

Le maire de l’arrondissement de MHM n’était pas disponible pour commenter.