Uncategorized

NHL 13: Timbre de «nicotine» en cas de lock-out

Photo: Collaboration spéciale

Tout indique que la saison de la LNH sera au moins retardée – et peut-être même annulée – à cause d’un lock-out. Pendant que des milliardaires, des millionnaires et un petit homme désagréable (Gary Bettman, pour ceux qui ne sont pas encore réveillés) trouvent une façon de partager leur magot, les amateurs de hockey, eux, s’ennuieront de leur sport favori.

Ils trouveront peut-être un peu de réconfort avec le jeu vidéo, toujours populaire, NHL13, qui sera lancé officiellement le 11 septembre – seulement quatre jours avant la date butoir imposée par Bettman.

Évidemment, l’objectif principal du distributeur du jeu, EA, est d’en vendre le plus de copies. Toutefois, le producteur de NHL13, Sean Ramjagsingh, est convaincant quand il dit «qu’il s’agit du plus grand saut entre deux éditions du jeu depuis que nous développons sur cette génération de console, et peut-être même depuis le début de la franchise.»

Donc, selon M. Ramjagsingh, l’amélioration est immense entre NHL12 et NHL13. De passage dans les bureaux d’EA Montréal mercredi, il a tenté de prouver ses dires. La plus grande amélioration est dans la mécanique de jeu. En patinant, les personnages gagnent maintenant du «momentum». Et plus ils accélèrent, plus il est difficile pour eux d’effectuer des virages brusques. À l’écran, on voit bien l’accélération et les changements qu’elle produit. Chaque année, la franchise NHL ajoute des petits éléments de réalismes. Celui-là en est un gros.

Autre supplément, les joueurs peuvent maintenant faire patiner les personnages à reculons en zone offensive. Cette addition peut sembler mineure mais elle ouvre beaucoup de possibilités de jeux de passes en attaque.

Les légendes (Mario Lemieux, Wayne Gretzky, Dominik Hasek) sont toujours présentes dans NHL13. Cependant, les producteurs ont innové en incluant deux grandes dames du hockey à la liste, Hayley Wickenheiser, du Canada, et Angela Ruggiero, des Etats-Unis.

Finalement, M. Ramjagsingh m’a confirmé qu’avec la nouvelle intelligence artificielle, un joueur ne pourrait pas échanger Ryan McDonagh pour Scott Gomez. Même une console de jeu trouverait le moyen de rouler le Canadien. Misère…