Uncategorized

Montréal veut faire du vélo un mode de transport quotidien

Montréal veut faire du vélo un mode de transport quotidien
Photo: Archives Le Flambeau

D’ici 2021, Montréal veut se doter d’un Réseau express vélo (REV) de 140 km constitué de pistes cyclables sécuritaires, efficaces et confortables pour inciter plus de gens à utiliser leur vélo comme moyen de transport au quotidien.

Dans l’est de Montréal, quatre axes font partie du projet et sont soumis à une consultation publique: Gouin – Notre-Dame Est, Anjou – Hippodrome, Viau – Van Horne et Tétreaultville – Canal de Lachine.

Les artères et tracés sur lesquels le REV serait implanté ne sont pas encore identifiés.

La Ville est présentement en mode consultation pour mesurer la réception de tous les usagers de la route à son projet et recueillir les commentaires.

Ce n’est que par la suite, une fois les consultations complétées, que les tracés seront définis.

La première rencontre consultative s’est tenue cette semaine dans l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve. Une trentaine de personnes se sont déplacées pour l’occasion.

La conseillère municipale de Tétreaultville présente à la soirée, Suzie Miron, se disait heureuse de la participation des gens.

Elle estime que le REV doit miser sur des accès directs, des pistes de qualité et accessibles en toutes saisons.

Lors de la dernière campagne électorale, la candidate à la mairie Valérie Plante proposait que les aménagements du REV soient en site propre pour éviter les conflits entre les différents utilisateurs de la route.

Elle prévoyait des investissements de 25M$ annuellement pendant 10 ans dans le réseau cyclable pour réaliser le projet.

En plus de sécuriser les déplacements, Mme Plante estimait que le REV permettrait de désengorger les pistes cyclables. Chaque jour, à Montréal, c’est en moyenne 116 000 déplacements qui sont faits à vélo.

Pour augmenter la part modale du vélo, de nouveaux aménagements sont nécessaires. Plusieurs pistes cyclables sont déjà à saturation et ne pourraient accueillir davantage de cyclistes, avançait l’actuelle mairesse.

Les travaux de réalisation du Réseau express vélo pourraient s’amorcer dès 2019, lorsque les meilleurs tracés et aménagements auront été définis pour chacun des axes du projet.

Outre les soirées de consultation, les citoyens peuvent également répondre à un sondage en ligne. Ils ont jusqu’au 15 juillet pour le faire.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *