Uncategorized

Baseball et parc canin: une double vocation qui entraînent parfois des frictions

Baseball et parc canin: une double vocation qui entraînent parfois des frictions
Photo: Steve Caron/Le Flambeau

La double vocation des terrains de baseball des parcs Peterborough et Roger-Rousseau à Anjou, qui sont également utilisés comme aires d’exercice canin, ne fait pas l’unanimité. Pour Baseball Québec région de Montréal, «il est inconcevable que ces terrains servent de parcs canins.»

Depuis trois ans, les joueurs de baseball doivent cohabiter avec les propriétaires de chien. Lorsque les terrains de baseball – Peterborough et Roger-Rousseau – ne sont pas utilisés par les joueurs, les propriétaires de chien ont tout le loisir de les utiliser pour y faire courir leur animal.

Une situation incompréhensible aux yeux de Yannick-S. Mondion, vice-président communication pour Baseball Québec région de Montréal (BQRM) qui a aussi été entraîneur au sein de l’Association de baseball mineur d’Anjou.

Plusieurs plaintes ont été faites auprès des élus et services de l’arrondissement par M. Mondion et ses collègues entraîneurs, indique le principal intéressé, alors que des excréments «oubliés» par les propriétaires canins se retrouvent dans l’aire de jeu.

«La plupart des propriétaires de chien font des efforts, mais il y en a beaucoup qui s’en fichent. Il y a des enfants qui glissent à cause de l’urine quand ils ne mettent pas les pieds directement dans des excréments», déplore-t-il.

L’association de baseball de Pointe-aux-Trembles – Rivière-des-Prairies a demandé à BQRM de changer l’horaire de leurs parties pour ne plus avoir à jouer sur les terrains angevins posant problème.

Au parc Peterborough, Le Flambeau a constaté la semaine dernière qu’au champ extérieur – à au moins trois endroits – des propriétaires de chien n’avaient pas ramassé les déjections de leur animal.

À l’entrée du parc, une affiche invite clairement les propriétaires de chien à maintenir le terrain propre et en bon état. Des sacs pour ramasser les besoins des chiens sont à la disposition des gens. Malgré tout, certains propriétaires semblent ne pas s’en soucier.

Et il y est mentionné que les citoyens désirant y pratiquer des activités sportives ont priorité, ce qui a aussi créé des différends entre des joueurs et propriétaires de chien.

Le maire de l’arrondissement d’Anjou, Luis Miranda, s’est pour sa part dit surpris. À TVA Nouvelles, il a confié marcher régulièrement dans les deux parcs en question et ne pas avoir trouvé d’excréments de chien.

Il soutient que les propriétaires canins ramassent les besoins de leur compagnon à quatre pattes et qu’ils font preuve de civisme.

L’arrondissement n’a pas l’intention de revoir la double vocation des terrains de baseball des parcs Peterborough et Roger-Rousseau.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *