Uncategorized
13:22 5 septembre 2018 | mise à jour le: 5 septembre 2018 à 13:24 Temps de lecture: 3 minutes

Les élus de MHM maintiennent le sens unique de l’avenue de Carignan

Les élus de MHM maintiennent le sens unique de l’avenue de Carignan
Photo: Steve Caron/Le Flambeau

La mise en place du sens unique de l’avenue de Carignan est là pour rester. Les élus de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) n’entendent pas revenir sur leur décision, malgré la grogne de certains citoyens.

«Nous ne reviendrons pas en arrière. Si on peut mieux faire les choses, on va le faire», d’indiquer le maire Pierre Lessard-Blais, admettant qu’une lettre d’information aurait du être envoyée à tous les résidents environnants touchés par la modification et non pas seulement à ceux de l’avenue de Carignan.

Depuis l’implantation dudit sens unique à la mi-août, entre la rue Beaubien et l’avenue Pierre-de-Coubertin, plusieurs citoyens disent avoir remarqué les bienfaits de cette nouvelle mesure.

Selon eux, il y a beaucoup moins de voitures qui circulent dans leur secteur résidentiel et «c’est très bien ainsi et plus sécuritaire».

«C’est le jour et la nuit depuis le changement de sens. Oui ça peut rallonger les déplacements des résidents, mais c’est un inconvénient moindre pour améliorer la sécurité», de souligner M. Bourque, un résident du secteur.

Si les premiers jours du changement ont été plus chaotiques – les automobilistes devant s’habituer à la modification et certains roulant à contresens – l’arrondissement a ajouté de la signalisation appropriée pour bien les aviser aux endroits dits problématiques, notamment à la sortie des zones commerciales au nord et au sud de la rue Sherbrooke.

Les travaux préalables pour la mise en place des bandes cyclables prévues sur le tronçon se poursuivent et le marquage de la chaussée devrait être parachevé à la mi-septembre.

Une fois tous les aménagements terminés et correctifs apportés, le maire de MHM demeure convaincu que les améliorations seront positives.

Il a rappelé que la mise en place du sens unique visait à simplifier les mouvements au carrefour Beaubien – Saint-Zotique – de Carignan et aux abords des parcs du secteur (Louis-Riel et de l’Ancienne Pépinière), tout en apaisant la circulation de l’avenue de Carignan qui est désignée comme parcours scolaire.

D’autres citoyens ne le voient pas du même œil. Véronique Plante, une citoyenne qui souhaite le retour de la circulation automobile à double sens sur de Carignan, fait présentement circuler une pétition à cet effet et poursuit ses démarches pour tenter de faire changer d’idée les élus.

Elle craint principalement l’augmentation de la circulation sur les rues adjacentes.

Articles similaires