Uncategorized

L’ancien bâtiment des pères Oblats deviendrait une école spécialisée

L’ancien bâtiment des pères Oblats deviendrait une école spécialisée
Photo by: Steve Caron/Le Flambeau

Le Centre d’intégration scolaire pourrait bien s’établir dans Mercier-Est. Cette école dédiée à la persévérance scolaire détient une option d’achat pour acquérir l’ancien Centre missionnaire des pères Oblats de la rue Notre-Dame.

Le Centre d’intégration scolaire a été fondé en 1968 et s’adresse à une clientèle étudiante présentant des difficultés d’apprentissage et de comportement.

L’établissement accueille des élèves du premier cycle du primaire jusqu’au troisième niveau du secondaire provenant de la grande région métropolitaine.

Les programmes d’enseignement sont ceux du ministère de l’Éducation du Québec. Des groupes réduits permettent d’offrir un enseignement personnalisé qui respecte le niveau de l’élève, son rythme d’apprentissage et son développement social et affectif.

Le travail d’équipe des enseignants spécialisés en adaptation scolaire, professionnels et techniciens en éducation spécialisée, travailleuses sociales et psychologues permet également à l’élève de participer à des activités manuelles, sportives, culturelles et sociales qui complètent les apprentissages académiques des jeunes.

Présentement, le centre est situé dans l’arrondissement de Rosemont – La Petite-Patrie dans des locaux appartenant à la Commission scolaire de Montréal (CSDM). Cette dernière ayant informé l’organisme qu’elle souhaitait reprendre possession de ses espaces, le Centre d’intégration scolaire doit se trouver un nouvel emplacement.

La capacité d’accueil de l’établissement scolaire peut atteindre 75 élèves et l’organisme offre le transport scolaire.

12 classes
Les travaux de transformation envisagés par le Centre d’intégration scolaire consistent à récupérer l’espace où se trouve actuellement les chambres à coucher du bâtiment pour y aménager 12 classes réparties sur les deux niveaux que compte l’immeuble.

La recommandation de la Direction de l’aménagement urbain et services aux entreprises (DAUSE) de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve à l’intention des membres du comité consultatif d’urbanisme a été d’accepter favorablement la requête.

La nouvelle vocation du bâtiment à des fins d’enseignement spécialisé permettra d’assurer la pérennité de l’utilisation de cet immeuble. Le 8844, de la rue Notre-Dame est vacant depuis 2008.

Le changement d’usage n’entraîne pas de travaux de transformation majeurs pouvant compromettre l’intégrité architecturale du bâtiment d’intérêt patrimonial.

Le comité consultatif d’urbanisme a finalement conclu au bien-fondé de la requête sans proposer d’exigence particulière.

Les élus de l’arrondissement ont adopté le premier projet de résolution et le dossier suivra son cours.

Le Centre d’intégration scolaire n’a pas rappelé Le Flambeau.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *