Uncategorized
16:04 20 septembre 2018 | mise à jour le: 20 septembre 2018 à 16:10 temps de lecture: 3 minutes

Inauguration de la première borne interactive Mercier-Est en réseau

Inauguration de la première borne interactive Mercier-Est en réseau
Photo: Steve Caron/Le Flambeau

Se familiariser et connaître les ressources communautaires de Mercier-Est sera dorénavant plus facile pour les citoyens grâce à l’implantation d’une première borne interactive publique dans le quartier.

La borne regroupe toutes les informations utiles sur les organismes communautaires oeuvrant sur le territoire de Mercier-Est, dont les services dispensés, les adresses, les programmes offerts, la mission et la description de chacun d’eux. Le tout accessible aux gens en quelques clics.

Par exemple, une personne à la recherche d’une banque alimentaire, d’un organisme venant en aide aux aînés ou encore ayant besoin d’un accompagnement transport trouvera des réponses à ses questions par l’entremise de la borne.

Elle pourra ensuite contacter les organismes répondant à ses besoins afin de recevoir les services adéquats.

Après plus d’un an et demi de travail, la première borne interactive du projet Mercier-Est en réseau a été inaugurée, jeudi, en compagnie des instigateurs de l’initiative, partenaires du projet et de la conseillère municipale de Tétreaultville.

La borne a été installée dans les locaux du centre de services de la Caisse Desjardins d’Anjou-Tétreaultville, rue des Ormeaux. Elle est située à l’entrée des guichets automatiques et accessible en tout temps.

Ce n’est pas un hasard si Desjardins accueille cette première borne interactive. Il s’agit d’un lieu central dans Mercier-Est, facilement accessible et passant.

L’institution financière est partenaire depuis les débuts du projet, il y a un an et demi, soutenant Solidarité Mercier-Est dans ses démarches.

Briser l’isolement
Dans Mercier-Est, les organismes communautaires constatent que l’isolement de la population est devenu un des enjeux majeurs, à la suite d’une analyse du territoire menée l’an dernier.

Les gens qui ne sont pas membres des organismes communautaires, qui sont réticents à demander de l’aide ou qui sont nouveaux dans le quartier sont souvent laissés à eux-mêmes.

Un isolement qui a des impacts et qui n’est pas sans lien avec une augmentation de la pauvreté chez bon nombre de résidents du secteur. C’est pourquoi est né le projet Mercier-Est en réseau, soutenu par Centraide du Grand Montréal.

«Le pari, avec Mercier-Est en réseau, c’est que tous pourraient être en mesure de guider une personne qui en a besoin vers la bonne ressource, mais encore faut-il qu’il la connaisse. C’est ce que vient faciliter la borne interactive», indique Marilou Vigneau, chargée du projet au sein de la table de concertation Solidarité Mercier-Est.

Celle-ci rêve déjà à l’implantation de plusieurs autres bornes dans le quartier, afin de créer un réseau de vigilance, bienveillance et solidarité pour assurer le mieux-être de tous.

Articles similaires

10:33 15 juin 2021 | mise à jour le: 17 juin 2021 à 14:51 temps de lecture: 2 minutes
Test Gravel