Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Un nouveau départ pour la directrice du Carrefour familial Les Pitchou

Un nouveau départ pour la directrice du Carrefour familial Les Pitchou
Photo: Amélie Gamache / Métro MédiaJosée Lafrenière quitte sans aucun regret, en étant reconnaissante que l’expérience Pitchou lui ait permis de développer de l’assurance dans ses capacités de leadership et d’apprendre à se tenir debout pour ce à quoi elle croit.

Avec un pincement au cœur, mais avec la satisfaction de laisser son « bébé » entre bonnes mains, la directrice du Carrefour familial les Pitchou tire sa révérence après 17 ans de service au sein de l’organisme.

C’est en tant que maman ayant besoin de soutien que Josée Lafrenière a mis les pieds aux Pitchou pour la première fois, il y a déjà 20 ans. Tombée « en amour avec l’organisme », elle s’implique comme bénévole, avant d’intégrer l’équipe en tant qu’agente de développement. Elle occupe le poste de directrice depuis maintenant dix ans.

« Quitter cette équipe, si dynamique et engagée, c’est vraiment la partie la plus difficile, admet-elle. Mais au niveau de mon travail de direction, j’ai fait le tour du jardin. À 50 ans, c’est le temps ou jamais de revoir ma carrière. »

Une consolidatrice
Pilier, c’est le terme qui revient le plus souvent dans la bouche de ses collègues pour décrire la psychologue de formation, qui se décrit de son côté d’abord comme une consolidatrice.

Au cours des dernières années, elle a voulu remettre la famille au cœur de la mission de l’organisme, développer le sentiment d’appartenance, et consolider son équipe.

« J’ai beaucoup travaillé à ce que ce ne soit pas juste la direction qui porte la vision. L’équipe y croit, et pourra nourrir la nouvelle direction, qui pourra la faire rayonner, maintenant que c’est intégré. C’est ma plus grande fierté. » – Josée Lafrenière

Concrètement, cela s’est traduit par des projets tels le grand salon, un véritable petit milieu de vie avec cuisine auquel les familles ont accès sans préavis. « J’y vois les parents en pantoufle, ils sont chez eux, ça me fait du bonheur dans le cœur. »

Mais cela a également mené à l’abandon de certaines autres initiatives, tel l’autre salon, qu’elle a contribué à démarrer aux Habitations Séguin, un premier vrai travail collectif dans un milieu d’habitations à loyer modique.

« En cour de route, on s’est dit qu’il nous y faudrait un intervenant de milieu, se rappelle-t-elle. C’est là que j’ai réalisé qu’on était trop loin de notre mandat. Ça prend du courage pour admettre qu’on s’est trompé. »

Selon Josée Lafrenière, elle et son successeur Steeve Depuis sont « comme deux chocolats, différents à l’extérieur, avec le même fondant à l’intérieur. » Le milieu retrouvera la même saveur dans leur engagement communautaire et leur côté revendicateur.

Une promesse de continuité
Son successeur, Steeve Dupuis, prendra officiellement la relève le 15 juin prochain. Titulaire d’un baccalauréat en travail social, il évolue depuis maintenant 25 ans dans le milieu communautaire.

Tour à tour formateur au Centre St-Pierre, cadre dans les Centres de Loisirs, membre de la Table de Concertation Ville-Emard/Côte-Saint-Paul et directeur au Comité logement Rive-Sud, M. Dupuis a également a suivi le programme Leadership rassembleur de Centraide, tout comme Mme Lafrenière.

« On a le même style de leadership, partagé, à l’écoute, dans la gestion participative, alors ça ne créera pas beaucoup de remous, affirme M. Dupuis. Je ne changerai rien, du moins pas pour la première année. On va attendre de bien comprendre les choses. »

Lorsqu’elle laissera sa place à son successeur, convaincue qu’il s’agit de la bonne décision pour elle et pour les Pitchou, Josée Lafrenière partira à son compte, et offrira ses services d’accompagnement aux organisations dans le positionnement des dirigeants et le développement des équipes.

À entendre les commentaires de ses futurs anciens collègues, le succès devrait l’accompagner sur cette nouvelle voie.

Ce qu’ils ont dit
« Josée, c’était un pilier, celle qui tient l’organisation, quelqu’un sur qui les gens vont s’appuyer. Son départ va être une perte et un deuil pour toute l’équipe ici » -Steeve Dupuis, prochain directeur

 « C’était un guide, autant dans nos compétences professionnelles que personnelles, une porte où aller quand on avait des doutes. Elle laisse une équipe beaucoup plus apte à se parler, une équipe qui se fait confiance. » – Marilyne Giguère, coordonnatrice Programme Passerelle

« Elle nous a permis de grandir comme équipe, comme femmes, comme employées et comme citoyennes. C’est un gros morceau qui s’en va, je verserais une larme. » – Constance Riopel, coordonnatrice Secteur Parents

« C’est une femme de tête, de front, mais qui a un leadership partagé. Elle voit le potentiel dans les gens, elle fait confiance. Grâce à elle, on a resserré la mission et travaillé à offrir la crème de ce qu’on peut proposer. » – Caroline Morin, coordonnatrice du Programme Mère-amie

« C’est un phare, qui est toujours là, toujours à l’affût de ce qui se passe sur le terrain, c’est impressionnant.  C’est incroyable tout ce qu’elle laisse comme travail fait dans l’équipe, aussi au niveau de l’ouverture aux membres. » – Catherine St-Hilaire, adjointe administrative

« Son leg, c’est d’avoir réussi à faire que les Pitchou soit un des rares organismes à incarner réellement les valeurs qu’ils prônent. » – Nathalie Otis,  directrice de 1,2,3, Go! Pointe-de-l’Île.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *