Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
11:54 27 mars 2019 | mise à jour le: 27 mars 2019 à 12:01

Motion adoptée: Montréal demandera la mise à jour des études sur la santé respiratoire dans l’Est

Motion adoptée: Montréal demandera la mise à jour des études sur la santé respiratoire dans l’Est
Photo: Archives MétroLa DRSP a déjà accepté de mettre à jour les études sur la santé respiratoire, suite au dépôt de la première motion le mois dernier, tel que confirmé par le docteur David Kaiser lors de l’assemblée publique sur la qualité de l’air qui s’est déroulée à Pointe-aux-Trembles le dimanche 24 mars.

La motion de l’Opposition officielle demandant la mise à jour des études sur la santé respiratoire dans l’est de Montréal a finalement été adoptée à l’unanimité hier, à l’Hôtel de Ville de Montréal.

La Ville de Montréal en fera donc la demande à la Direction régionale de la santé publique (DRSP), tel qu’indiqué dans la motion appuyée par Projet Montréal.

Le texte reprend essentiellement le corps de la motion présentée, mais reportée, le mois dernier. Il y est spécifié que cette mise à jour devra intégrer la qualité de l’air et les émanations produites par les industries, notamment le dioxyde de soufre, le sulfure d’hydrogène et les particules fines. La pollution émise par d’autres sources, dont les transports, devra de plus être prise en compte.

« Les études étaient limitées par le type de données qu’elles possédaient, a souligné la conseillère de Pointe-aux-Trembles, Suzanne Décarie, lors de son allocution. La co-exposition [NDLR : l’exposition à plus d’une substance à la fois] n’était pas étudiée, la durée d’exposition non plus. Ni le facteur des vents dominants, qui vont généralement d’ouest en est, transportant vers la population de l’est de Montréal les émanations polluantes de toute l’Ile. » Ces variables seront intégrées aux prochaines analyses.

La Ville demandera également à la Direction de la santé publique d’évaluer la nécessité d’ajouter des bornes de mesure de la qualité de l’air sur le territoire, principalement dans l’est de Montréal.

Une réévaluation des normes à maintenir ou à ajuster sera également effectuée.

Articles similaires