Lachine & Dorval
10:17 11 février 2020 | mise à jour le: 11 février 2020 à 10:17 temps de lecture: 2 minutes

21 nouvelles adresses protégées

21 nouvelles adresses protégées
Photo: Le Messager Lachine & Dorval – Éric MartelÀ la suite des modifications au plan d’urbanisme, l’église orthodoxe Saint-George de la rue Sainte-Antoine obtient un statut d’intérêt patrimonial.

Une modification au plan d’urbanisme de l’ouest de Lachine présentée au dernier conseil d’arrondissement donnera un statut d’intérêt patrimonial à 21 bâtiments, dont des églises et des écoles. La Société d’histoire de Lachine salue cette initiative.

Il n’y avait que le Vieux-Lachine qui était protégé. «Plusieurs personnes sont attachées au charme lachinois et c’est à nous de le protéger», considère la mairesse Maja Vodanovic.

Les propriétaires dans certains secteurs à l’ouest de la 32e Avenue devront désormais soumettre leurs demandes de rénovation au Comité consultatif d’urbanisme (CCU) avant de recevoir leur permis.

«Avant, si quelqu’un voulait construire un monster home, on n’avait aucun moyen d’influence, explique l’élue. Aujourd’hui, on peut s’arranger pour que les maisons cadrent mieux dans le décor.»

Selon le membre fondateur de la Société d’histoire de Lachine, les rénovations devraient également être limitées dans la zone entre les rues Provost et Saint-Antoine, sur la 24e Avenue. Une douzaine de demeures y ont été bâties vers 1920. «Ce sont des maisons remarquables, qui ont encore des oeils-de-boeuf, ce qui est assez rare», mentionne André Robichaud.

«Entièrement d’accord» avec les modifications proposées, il considère également la protection des églises Saint-George rue Saint-Antoine, Saint-Basil sur Provost et Saint-John de Sochava située sur la 6e Avenue, particulièrement significatives pour l’histoire de la communauté ukrainienne lachinoise.

«On retrouve trois vagues importantes de ces communautés dans les églises, ce qui est très précieux», souligne-t-il.

Parmi les autres édifices touchés par le nouveau plan d’urbanisme, on retrouve l’école Très-Saint-Sacrement de la 5e Avenue, le centre de formation professionnelle sur la 16e Avenue ainsi que le Centre Chrétien qui a pignon sur la 44e Avenue.

Une séance d’information sur les modifications aura lieu à une date qui reste à être déterminée.

Articles similaires